La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La délicatesse

La délicatesse

Chronique : La délicatesse.
Auteur : Cyril Bonin.
D’après le roman de David Foenkinos.
Editions : Futuropolis.

 
       
Nathalie est une belle jeune femme mais elle a perdu sa joie de vivre depuis la disparition de son mari… Mais sa rencontre avec un de ses subalternes, à la fois drôle et étrange, va bouleverser sa vie. Une histoire poignante et touchante !

        L’histoire commence par une rencontre : celle de Nathalie et François, son futur mari. Subjugué par son charme et sa beauté, François ose l'aborder dans la rue et le charme va opérer... Ils tombent amoureux. On suit alors le début de leur belle histoire d’amour jusqu’à leur mariage.
 

     Ensuite Nathalie trouve un emploi dans une grande entreprise suédoise après un entretien en personne avec le patron qui est tombé sous son charme en voyant sa photo dans le bureau du DRH. Un emploi, l’amour,… La vie de Nathalie semble être parfaite jusqu’au drame… François meurt percuté par une camionnette en faisant son jogging.

Trois mois après, Nathalie se décide à retourner au travail et pour oublier son chagrin, elle va même totalement s’y réfugier jusqu’à obtenir une promotion. Charles, son patron, en profite pour l’inviter à diner et, durant celui-ci, Nathalie refuse ses avances. Mais peu à peu Nathalie retrouve gout à la vie. D’abord avec Chloé, la dernière arrivée de son équipe, qui, par sa jeunesse et sa spontanéité, lui permet de renouer avec sa jeunesse, mais surtout avec Markus, un jeune suédois étrange tant par sa personnalité que par son style…

        On retrouve avec plaisir le travail de Cyril Bonin après sa belle série Amorostasia (Futuropolis). Dans cet album, l’auteur adapte avec réussite le roman de David Foenkinos. Il n’est jamais évident de réussir ce type d’adaptation mais l’auteur, en se concentrant sur certains éléments de l’intrigue, a parfaitement su éviter les écueils liés à ce genre. De plus, au niveau graphique, on retrouve le talent de l’auteur, le dessin, à la fois délicat et réaliste, est vraiment sublime !
 
        Son travail sur les personnages est remarquable, la belle et douce Nathalie, qui se relève peu à peu de la mort de son mari, illustre parfaitement le nouveau terme à la mode : la résilience. A côté Charles, son patron, représente une forme de mal être alors que Markus, personnage un peu insignifiant au départ, « prend de l’épaisseur » tout au long du récit.

        Une BD à découvrir, avant, pourquoi pas de (re)lire le roman ou de découvrir son adaptation cinématographique  !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 1514

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace sur l'intégrale un sac de ...
Voir la fiche produit
Brezza Fine Bulle
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 1 dédicacé
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
rats hamburger tome 2
Acheter sur BD Fugue
La Promesse de l'aube
Acheter sur BD Fugue
Gavrilo Princip, l'homme qui changea le siècle
Acheter sur BD Fugue
Louis
Louis île aux remords
Retourner en haut de page