La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Retour sur Belzagor

Retour sur Belzagor

Scénario : Philippe Thirault d'après Robert Silverberg
Dessin : Laura Zuccheri
Couleur : Silvia Fabris
Editions : Humanoides Associés
 

Ancien colon, de retour sur cette terre qu’il a exploité, Eddie Gundersen va devoir apprendre à vivre en harmonie avec les autochtones et retrouver lui-même cette liberté spirituelle. Un premier volet initiatique plein d’espoir!

Après un mois de voyage depuis la Terre, un cargo se pose sur la terre de Holman, une colonie, une exoplanète. À son bord, le jeune et motivé lieutenant de vingt et un ans, Eddie Gundersen venu prendre ses fonctions. Mais sa motivation va être de courte durée. Il est placé sous les ordres de « Kurtz le cinglé » au poste de récolteur de venin de Naggiars. Les Naggiars sont une sorte de gigantesques serpents dont la particularité est de déverser un venin permettant de régénérer les tissus humains.


Dix-huit années plus tard, la Terre de Holman n’est plus une colonie. Elle s’appelle désormais « Belzagor » et les principaux habitants, les Nildorors et les Sulidorors, vivent en totale liberté en compagnie des humains. Eddie Gundersen quant à lui est devenu archiviste et c’est avec une certaine appréhension qu’il retourne sur Belzegor en compagnie du couple Wingate venu étudier ces terres indigènes.
Comment va-t-il être accueilli par ceux restés sur place, lui qui a un passé de colon et beaucoup de secrets inavoués?

Le point de départ de ce diptyque est une adaptation du roman de science fiction de Robert Silverberg : «Les profondeurs de la Terre » paru en 1970. L’originalité et plus encore, toute la richesse de cette histoire est de nous transporter dans le futur pour nous exposer toutes nos problématiques telles que les excès de la colonisation, le racisme…
 

Dans un premier temps Gundersen endosse une casquette de colonisateur avec tout le pseudo prestige que cela comprend. Puis par un habile découpage, le scénariste Philippe Thirault, nous fait comprendre que nous avons fait un nouveau bond dans le futur. L’ancienne vie de Gundersen est dépassée, les voyages sont beaucoup plus rapides, Holman est devenu Belzagor et les espèces supérieures vivant sur cette terre ont retrouvé leur liberté. Seul Gundersen semble être resté dans le passé à l’image de tous les anciens colons de notre époque qui ont du quitter ce qu’ils appelaient leur terre.

Gundersen doit faire un travail sur lui-même pour sortir de ce passé parfois honteux, pour découvrir et comprendre les Nildoror et les Sulidoror, pour étudier leur spiritualité et pas seulement exploiter leur ressource naturelle. Un véritable voyage initiatique qui se transforme en combat pour le respect de la nature et de la différence entre les peuples.

Mais tout ceci n’aurait aucune valeur sans le magnifique coup de crayon expressif et détaillé de Laura Zuccheri qui donne toute sa splendeur au paysage et aux êtres vivants de Belzagor, renforcé par les couleurs lumineuses de Silvia Fabris.

Promis, ce n’est pas de la science fiction, vous aurez hâte de retourner sur Belzagor pour le second volet!

 



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 1267

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

la meute de l'enfer ; intégrale
Acheter sur BD Fugue
la meute de l'enfer tome 2 - le retour de harith
Acheter sur BD Fugue
mille visages tome 3 - l'echoppe du demon
Acheter sur BD Fugue
5eme république
espace pub 5eme république
Retourner en haut de page