La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Tomoé, T1 : Déesse de l'eau.

Tomoé, T1 : Déesse de l'eau.

Chronique : Tomoé, T1 : Déesse de l’eau.
Scénario : Jack Manini.
Dessins : Tieko.
Couleurs : Dominique Osuch.
Editions : Grand Angle.

 
         Dans un Japon médiéval, Sayo assiste impuissante à la destruction de son village avant d’être enlevé par le pirate Yoshinaka qui souhaite s’emparer du pouvoir. Une épopée à découvrir !
 


En 1461, le Shogun envisage de se retirer mais les différents candidats à sa succession attisent les jalousies et les rivalités à la cour. Le pirate Yoshinaka veut en profiter et kidnappe donc la jeune Sayo qu’il rebaptise Tomoé.

S’il la rebaptise la jeune fille ainsi, c’est en l’honneur de son ancêtre qui était une célèbre guerrière et une déesse de l’eau. Rapidement, on se rend compte que la jeune fille a hérité des dons en plus du sabre de son aïeule.
 
 
Le pirate veut faire de Sayo une puissante combattante avant de l’épouser car deux siècles plus tôt, l’ancêtre du pirate Yoshinaka et sa maîtresse Tomoé étaient devenus légendaires en s’emparant de la capitale Kyoto. Il veut réincarner ce couple mythique et profiter des rivalités affaiblissant le pouvoir du Shogun pour devenir le maître de Kyoto.


S’en suit la formation au combat de la jeune Minoé ainsi que celui d’Oda, le fils du pirate. Très rapidement ces deux là se rapprochent… En plus de cette formation physique, Tomoé rencontre également un vieux moine lépreux qui va l’instruire et la former spirituellement.

Pendant ce temps, les tractations et les intrigues se multiplient au palais du Shogun à propos de sa succession…

Le scénario de Tomoé, déesse de l’eau nous permet de découvrir une époque trouble du Japon médiéval. Inspirés de faits historiques réels (qu’un dossier documentaire permet de découvrir à la fin de l’album), nous pouvons découvrir l’un des épisodes les plus tourmentés de l’histoire japonaise : la guerre d’Ônin, qui débouchera sur plus d’un siècle de chaos politique.
 
Les intrigues du pouvoir, l’épopée s’annonçant pour la jeune femme et ses pouvoirs surnaturels sont vraiment plaisants et rendent la lecture agréable.
 

Au niveau du dessin, le travail de Tieko est remarquable. Son dessin soigné et agréable nous permet de nous projeter dans le Japon du XVème siècle. On peut aussi noter son travail sur les émotions des personnages et noter son clin d’œil à l’artiste japonais Hokusai pour sa couverture.

Il ne nous reste plus qu’à patienter pour découvrir le tome 2 de cette série qui semble bien lancée !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 1946

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

the ghost rider
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Affiche Forgotten Generation première génération
Voir la fiche produit
Mon homme presque parfait
Voir la fiche produit
estelle tome 1 - 10 jours de poisse
Acheter sur BD Fugue
la pire espèce
Acheter sur BD Fugue
les croquemagnons tome 1 - mange tes doigts de pieds
Acheter sur BD Fugue
oki
pif Flesh Of God
Retourner en haut de page