0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Alice GUY

Alice GUY

Acheter sur BD Fugue
Alice GUY
 
Scénario : José-Louis BOCQUET
Dessins : Catel MULLER


 
Après les « Clandestines de l’histoire » Kiki de Montparnasse, Olympe de GOUGES et Joséphine BAKER, José-Louis BOCQUET et Catel MULLER  s’attellent à rendre à Alice GUY son histoire, celle d’une réalisatrice novatrice et exceptionnelle de films.
 
 

Alice GUY est précurseure pour bien des aspects du cinéma. Employée chez Gaumont, elle va peu à peu imposer sa créativité et ses idées dans une société où les femmes sont encore considérées comme n’étant bonnes qu’à enfanter. À travers son parcours, on suit aussi les débuts hésitants du cinématographe en même temps que les évènements de la fin du XIXe et du XXe comme l’incendie du Bazar de la Charité ou l’exposition universelle à Paris. Dans cet univers, la concurrence fait rage et peut virer à de la déloyauté avec des accusations fallacieuses ou non de contrefaçons.
N’hésitant pas à se rendre aux États-Unis pour y ouvrir un studio et y produire des films, Alice GUY fait partie de ces pionnières qui se sont fait leur place dans cet art naissant en ébullition, et a revendiqué un féminisme éclairé. Pourtant, l’histoire l’a longtemps oubliée, et a même été jusqu’à attribuer certaines de ses œuvres à des artistes masculins tant le patriarcat a réécrit l’histoire à l’aune du modèle qu’il défendait. On redécouvrira donc avec plaisir l’histoire de cette femme libre qui a su innover dans son art et que la postérité a redécouverte récemment à la faveur de travaux d’historiens et d’engagements d’artistes comme Martin SCORSESE.
 
 
Cette œuvre propose un hommage enfin mérité à cette pionnière du cinéma qui réalisa plus de sept cents films. Au travers d’un chapitrage clair, on découvre de sa naissance à sa mort la vie d’Alice GUY à la lumière de sa famille d’abord, puis de sa vie indépendante malgré ses difficultés maritales.
 

Le dessin réaliste et vivant de CATEL insuffle à l’ambition biographique de l’œuvre le souffle et l’énergie d’Alice GUY qui dut lutter pour son art. Par ailleurs, la concision des dessins - par leur trait comme avec le noir et le blanc - suffisent à rendre compte de l’ambiance d’une époque ou d’un lieu sans s’égarer dans des détails superfétatoires. On appréciera également la riche notice biographique à la fin de l’ouvrage qui invite le lecteur à poursuivre sa quête sur les débuts du cinéma.
Une œuvre pour les cinéphiles assurément mais pas seulement.

Lydie et Nicolas
 
 
 
 
 

Nicolas
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Virginia T03 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Cutshin Creek
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Carnets d'orient tome 4 - le centenaire
Acheter sur BD Fugue
Chevalier ardent tome 6 - le secret du roi arthus
Acheter sur BD Fugue
Tintin et l'alph-art
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page