0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article APEIRON

APEIRON

APEIRON*
Tome 1
 
  
                                Scénario : Shinya Kusaka                        Type : Seinen
                                Dessin : Takuji Katö                                  Editions Française : Doki Doki
                                                        Genre : Fantastique - Suspens

Quatre adolescents atteint d’amnésie passent des examens dans un hôpital. Après avoir reçu leur première permission de sortie, ils sont aussitôt enlevés par un étrange individu qui les laissent sur le bas-côté quelques rues plus loin. Le groupe va profiter de cette opportunité pour tenter de recouvrer la mémoire en suivant des paysages familiers. L’un d’eux pense reconnaître le quartier où il vivait quand il découvre que l’immeuble où il vivait n’existe plus … depuis 6 ans. Ainsi, le doute commence à s’installer dans la tête des 4 voyageurs sur la fiabilité de leur mémoire et des soins qu’ils ont reçus.
 
Comme à l’accoutumée pour ce type d’ouvrage, nous entamons la lecture par 3 pages joliment colorées. L’édition est propre et soignée.Le tome se découpe en 4 chapitres non titrés.

L’histoire débute à l’hôpital au réveil d’un jeune adolescent qui semble avoir perdu la mémoire. La présentation des 4 personnages principaux se fait de manière non naturelle. Un portrait leur est destiné avec un encart indiquant pour chacun leur nom, prénom et âge. Cette présentation, plutôt impersonnelle, laisse à penser que l’histoire des 4 jeunes gens se résume à ces 3 données.
Nous apprenons par la suite que la perte de mémoire subit par le groupe est causée par une maladie et qu’ils sont suivis afin de vérifier si le remède est efficace. Ce remède est pour le moins particulier car il s’agit d’une « puce sanitaire » implantée dans le cerveau !
Autorisés pour la journée à sortir de l’établissement … tout se bouscule, les revirements de situations s’additionnent, ce qui n’aide pas le lecteur à se positionner sur l’intrigue principale. Tout ce que nous pouvons retenir est que ces adolescents sont en réalité des cobayes mais dans quel but ?
Le tout parait brouillon même si on comprend que le thème de l’œuvre tourne autour de la manipulation de l’Homme par le biais de la technologie.

Malgré un concept prometteur, le scénario tombe dans des facilités et du déjà-vu. Certaines idées ne demandent qu’à être développées. Beaucoup de choses sont survolées et il est difficile d’y prendre goût. Qui plus est, certaines scènes sont inutiles et n’apportent rien, exceptées quelques dénudées entre filles …

Concernant les dessins, ceux-ci sont un peu simples mais très soignés. La couverture est sobre et le résumé appelle à la lecture. Sous la couverture, vous y trouverez une postface … ne la manquez pas !

*Anaximandre, auteur philosophique décrit l'apeiron comme la seule cause du développement organisé de l’univers. L'apeiron est un élément invisible qui détermine tout ce en quoi consiste le monde depuis toujours et jusqu'à l'infini. L’apeiron aurait ainsi créé tout ce qui existe.


Dimitri
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4364

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page