0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Archangel

Archangel

Archangel
 
                                             
Scénario : William Gibson et Michael St. John Smith
Dessin : Butch Guice, Alejandro Barrionuevo et Wagner Reis
Couleurs :  Diego Rodriguez et Wes Dzioba
Editions : Glénat Comics
 
 
Cette histoire complète est le premier comics scénarisé par le romancier William Gibson. Sur fond de fin de Seconde Guerre mondiale, il y entremêle voyage dans le temps, mondes parallèles et espionnage.  Un très bon one-shot.
 

 
2016, le monde a été mené à l’apocalypse nucléaire par le président à vie des Etats-Unis Henderson et son fils Junior. Voyant leur monde mourant, les deux sinistres personnages décident de recommencer sur un monde parallèle à partir d’un moment clé de l’histoire situé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Grâce à une machine expérimentale, Junior voyage dans le temps pour prendre la place de son grand-père et mettre en branle la série d’événements qui lui assureront la domination du monde. Cependant, la résistance aux Henderson réussit à envoyer son propre agent en 1945 pour arrêter Junior. Emprisonné dans l’Allemagne occupée par les troupes américaines, il devra réussir à convaincre de l’aider le capitaine Mathews et surtout la perspicace Naomi Givens, agente du renseignement de la Royal Air Force.
 


William Gibson est connu pour être le maître du cyberpunk. Pour son premier comic, il ne choisit pas la facilité en restant dans son genre de prédilection mais développe une idée originale lui venant de sa passion de jeunesse pour la seconde guerre mondiale, et en particulier pour ses aspects les plus étranges. Il y place néanmoins certains des thèmes qui traversent son œuvre et ajoute un commentaire acerbe sur l’actualité.
 


Pour en revenir à l’histoire en elle-même, elle est de bonne facture, et sans être totalement originale, se montre à la fois captivante et cohérente. Les personnages principaux et secondaires ne sont pas vraiment approfondis, ce qui est impossible sur une histoire de 5 numéros américains, mais ils sont tous charismatiques et attachants. L’action ne laisse pas de répit et exploite bien son contexte historique. Quant au dessin, il est plutôt agréable.
Sans parler de chef d’œuvre, on a ici un bon récit de science-fiction, doublé d’une bonne histoire de guerre, ce qui ravira les fans des deux genres.


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3320

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
La vache de l'Espace
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Pretty deadly tome 1 - L'écorcheuse
Acheter sur BD Fugue
Day men tome 1 - lux in tenebris
Acheter sur BD Fugue
Orphelins tome 1 - Petits soldats
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page