0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Atomic Robo - Tome 2 – Et les chiens de guerre

Atomic Robo - Tome 2 – Et les chiens de guerre

Acheter sur BD Fugue
Atomic Robo - Tome 2 – Et les chiens de guerre
 
 

Scénario : G.S. Wegener
Dessins : Brian Clevinger
Couleurs : Brian Clevinger
Traduction et Lettrage : Basile Béguerie et Fanny Hurtrel
Éditions : Casterman
Collection : Paperback

 
Les aventures du super-héros Atomic Robo se poursuivent dans ce tome 2, cette fois-ci intégralement en pleine Seconde Guerre Mondiale. Si le lecteur le croyait invincible, cette fois-ci il aura beaucoup de difficultés à vaincre les tanks sur pattes nazis : les Laufpanzer.

 

 
Fraîchement parachuté en Sicile le 10 juillet 1943 pour soutenir le débarquement des Alliés de l'Opération Husky, Atomic Robo va devoir redoubler d'ingéniosité pour ce deuxième tome. En plus des super-tanks, il sera aux prises avec des ennemis faits de chair et d'os : le Major Skorzeny et Vanadis, deux Nazis prêts à tout pour faire triompher l'Allemagne, quitte à trahir le Führer en lançant leurs propres projets de supersoldats. Il pourra cependant compter sur une alliée inattendue surnommée "L’Hirondelle"
 

 
Le lettre de soldat envoyée par le Lieutenant Everett à sa femme Allie donne à moment donné un côté dramatique à l'album. Sans cela, le lecteur pourrait oublier que les aventures du robot atomique se déroulent dans la vraie Histoire, même si celle-ci est un petit peu aménagée pour les besoins du scénario. On regrettera que cet aspect ne soit pas plus développé, il avait une place plus conséquente dans le précédent album, donnant du « cachet » au scénario.
 


L'aspect positif de cette nouvelle série, c'est la possibilité laissée au lecteur de pouvoir profiter d'une histoire complète par album. Il n'est pas obligatoire d'avoir lu le tome précédent, même s'il permet quand même de mieux comprendre le personnage. Si tous les enjeux ne sont pas développés ici, comme la société paramilitaire développée par Atomic Robo au XXI siècle, ils ne sont pas nécessaires pour prendre du plaisir à la lecture. Ce confort ne sera pas chahuté par les nombreux flashbacks successifs du tome 1.
 
Au niveau des dessins, aucun dépaysement à l'horizon. Notre Atomic Robo est toujours aussi amusant à regarder avec ses traits ronds. Au fil des pages on retrouve cet univers fait d'explosions, d'onomatopées et de dialogues percutants saupoudrés d'un brin d'autodérision.
 

 
Une suite tout aussi réussie que le tome précédent, à lire comme une histoire complète pour ensuite basculer vers la trame principale grâce au tome 1.


Philippe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3627

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page