0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Berthile et le monde sans espoir

Berthile et le monde sans espoir

Acheter sur BD Fugue

Berthile et le monde sans espoir

Scénario : Maurizia Rubino
Dessin : Maurizia Rubino
Couleurs : Maurizia Rubino
Éditions  : Les Aventuriers de L'Etrange

 

Berthile et le monde sans espoir est un conte onirique, un récit de fiction destiné à la jeunesse intégralement réalisé par Maurizia Rubino. L'autrice signe ici un premier album au récit poétique, sombre et surprenant avec un graphisme minimaliste et stylisé. Un très beau conte qui se dévore d'une bouchée.
 



Dès les premières planches, le ton est donné, la terre a été dépoussiérée, les hommes ont disparu de sa surface. La perte de leur capacité à ressentir, ainsi que leur course effrénée au progrès les conduisis vers leur inexorable extinction. Seuls les animaux survécurent et très vite, ils essayèrent à leur tour d'exploiter ce que les humains avaient laissé derrière eux. Malheureusement, ils se laissèrent dépasser provoquant catastrophes, mutations, engendrant une longue période de chaos. La guerre éclata provoquant une nouvelle extinction de masse.
Depuis, très peu d'espèces ont survécu, et la guerre entre les ours et les corbeaux continus de faire rage. Dans ce chaos, ce no man's land qu'est devenue la terre, alors que les corbeaux conservent l'avantage, nous faisons la rencontre de Berthile, une jeune fille ayant réussi miraculeusement à survivre à l'Armagedon. Berthile vit seul dans une petite maison au fond d'une grande forêt.
C'est lors d'une de ses innombrables balades, en quête de plumes à ramasser afin de réaliser son rêve, qu'elle fait la rencontre d'un petit ourson tout mignon prénommé Hercule. Hercule se prend immédiatement d'affection pour la jeune fille et se propose tout naturellement de l'aider. Ils ne le savent pas encore, mais cette amitié naissante risque fort de changer la face du monde.
Avec ce premier album, Maurizia Rubino nous offre un one shot d'une grande richesse aussi bien d'un point de vue scénaristique que graphique. Car sous ses faux airs d'album jeunesse, ce récit recèle une grande diversité de style nous plongeant au cœur d'un univers poétique, onirique et philosophique.
Ici l'autrice traite de sujet fort : la perte de la capacité à ressentir, l'incapacité d'exprimer ses émotions, mais aussi du respect et de l'amitié...
L'amitié nous permet de nous découvrir, de nous révéler et d'être accepté tel que l'on est. Le tout est fort bien narré et on ne perd pas une miette des 148 superbes planches au découpage d'une grande fluidité, dans un style à mi-chemin entre manga et design graphique. Le tout avec une colorisation assez girly dans des tons alternant entre couleur chaude-pop et couleurs froides-pastel. J'avoue avoir été totalement séduit par ce style. Une bd au récit teinté d'espoir où nous nous laissons très facilement apprivoisés tel le renard dans le petit prince.
Une très belle réussite que je vous recommande vivement.



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4048

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

La vache de l'Espace
Voir la fiche produit
Scoupe et Tourbillon lueur dans la ...
Voir la fiche produit
Les Gastéropotes - Au Ras des ...
Voir la fiche produit
grella
Nottingham grella
Retourner en haut de page