0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chez Adolf Tome1 1933

Chez Adolf Tome1 1933

Acheter sur BD Fugue
Chez Adolf
Tome 1 - 1933
 
Scénario : Rodolphe
Dessin : Ramon Marcos
Couleurs : Dimitri Fogolin
Éditions : Delcourt
 
Chez Adolf est un bar restaurant pension de famille dans laquelle vit paisiblement le professeur Karl Stieg. Mais en cette année 1933, l’Allemagne va doucement changer de visage.
Un album magistral qui nous montre comment l’innommable a pu s’installer en Allemagne.
 

Chez Adolf, on est bien et la vie est douce pour le professeur Karl Stieg. Enseignant de littérature dans un collège d’une petite bourgade allemande, il ne s'occupe pas de politique, lui privilégiant Gertrud et Rosa mais surtout les grands auteurs. Malheureusement, en ce mois de janvier 1933, un autre Adolphe, Hitler cette fois, est nommé à la chancellerie. Tout doucement le monde de Karl va changer : son collègue Helmut Kalter est renvoyé, de plus en plus d'enfants viennent à l'école en uniforme paramilitaire et critiquent ouvertement les choix du maître. Même ses anciens compagnons d'université et son directeur cèdent aux sirènes du parti nazi. Mais pour le professeur, le choix s'avère bien plus compliqué…

On a tous dans nos mémoires, ne serait-ce qu'au temps lointain du lycée, des images de la Seconde Guerre mondiale. Les photos prises par les GI's libérant les camps de concentration ont un effet brutal sur les consciences. Et que dire de l'exceptionnel film de Spielberg La Liste de Schindler. Mais les Allemands dans tout ça ? Pouvaient-ils ne pas savoir ce qui se passait sous leurs fenêtres ? Comment en étaient-ils venus à laisser faire cette barbarie ? Après tout, si certains hauts dignitaires du régime furent jugés à Nuremberg, et si d’autres menus poissons courent toujours, peut-on affirmer que la responsabilité n’était qu’individuelle ? Pour répondre à ces questions et comprendre la montée du nazisme et son contrôle absolu sur la population, il faut remonter à 1933 comme nous y invite Rodolphe. Le scénariste imagine le personnage de Karl Stieg, un modéré, un adepte du ni-ni qui suit gentiment le mouvement. Et comme les journaux intimes étaient à la mode, et bien on suit le sien qui débute ce fameux 30 janvier 1933. Tout doucement, l'enseignant devient l'allégorie du peuple allemand ; beaucoup plus concerné par son confort que par les gesticulations du petit caporal autrichien. Pour ce qui est du dessin, le trait néo-rétro de Ramon Marcos fait merveille. Parfaitement raccord avec l'époque, le style donne une ambiance de fin des années folles ; à la fois légère et presque festive. En ce qui concerne les personnages, les aspects sont plus tranchés et laissent déjà paraître certains bons et d'autres salauds ! Et puis il y a la colorisation de Dimitri Fogolin qui fait le choix de couleurs chaudes renvoyant autant au climat de suspicion qui s'installe qu'à l’embrasement à venir.

« Si j'étais né en 17 à Leidenstadt, aurais-je été meilleur au pire que ces gens ? » chantaient Frederick/Goldman/Jones. Si vous êtes déjà posé la question en écoutant cette chanson, lisez Chez Adolf. Tout en passant un excellent moment de lecture, votre réflexion se trouvera affûtée par la vie de Karl Stieg.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2851

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Couleur - Paul ...
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
Les gardiens du globe tome 3 - Terrain miné
Acheter sur BD Fugue
spawn tome 8 - confession
Acheter sur BD Fugue
louis
esme louis
Retourner en haut de page