0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Furious T01"

Chronique "Furious T01"

Acheter sur BD Fugue

Furious fait parti des comics de super-héros qui dans le sillage de Watchmen (la série d'Alan Moore et Dave Gibbons) ont dépassé les sempiternelles querelles entre héros et vilains se répétant en vase clos pour porter un regard réaliste sur le genre auquel ils appartiennent et se demander le véritable impact de la présence de surhumains dans notre société.
 



Dans cette nouvelle série nous assistons à l'apparition de la Vigie, première super-héroïne de son monde, et à la réaction du public et des autorités. La Vigie est une super-héroïne plutôt classique tant par les pouvoirs (vol, super-force, résistance surhumaine) que par le costume. Mais ce sentiment de déjà-vu s'arrête vite car nous avons à faire à une jeune femme assez iconoclaste. De plus, en tant que débutante, elle fait encore des erreurs comme lorsqu'elle laisse libre cours à sa fureur devant une caméra, ce qui lui vaut un nouveau surnom médiatique qui à son grand dam supplante celui qu'elle s'était choisi : elle sera désormais connue sous le nom de Furia. Son alter-ego civil est aussi haut en couleurs, elle est en réalité Cadence Lark, jeune star déchue de la télévision et du cinéma à la Britney Spears, passée par toutes les turpitudes et les excès de la célébrité avant de disparaître et de renaître sous une fausse identité pour débuter sa nouvelle carrière de super-héroïne. On assistera donc à ses premiers pas dans ce tome où on apprend l'origine de ses pouvoirs et où nous est dévoilé des pans de son passé.



Mais que serait un super-héros sans super-vilain digne de ce nom ? Alors que Furia cherche à se faire accepter, Perfidia, une super-vilaine qui lui en veut personnellement, va faire irruption et menacer tout ce qu'elle a construit.

Furious est un comics assez sombre et violent sur la forme mais également plein d'espoir sur le fond. Son héroïne est parfois confrontée aux pires horreurs dont est capable un être humain, aussi comprend-on qu'elle puisse parfois perdre son calme et passer à tabac les criminels qu'elle arrête, néanmoins elle fait preuve d'une certaine fragilité et d'une grande humanité. Les principaux thèmes abordés ici sont donc ceux de la célébrité (la médiatisation et ses excès), de la justice (arbitraire ou institutionnelle) et de la rédemption (le désir de Cady de se racheter des dérives de sa jeunesse).

Le dessin de Victor Santos est diablement efficace avec un découpage dynamique des cases s'adaptant à la narration, des scènes d'actions furieusement débridées et un certain talent pour dépeindre l'horreur tant physique que psychologique.

En résumé, Furious est une série attachante, plus profonde que ce qu'elle pourrait paraître au premier abord.



Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de guida44
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2673

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Pack 5 Tomes dédicacés les Mystères ...
Voir la fiche produit
Le Sang de la Vigne Tome ...
Voir la fiche produit
Les mystères de la 5e République ...
Voir la fiche produit
Pinkerton tome 3 - 1862 - dossier massacre d'Antietam
Acheter sur BD Fugue
hôshin l'investiture des dieux tome 16 - combat décisif
Acheter sur BD Fugue
les eaux de mortelune tome 8 - la mort de nicolas
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
grain de liberté Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page