0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Les vestiges de l'aube"

Chronique "Les vestiges de l'aube"

Acheter sur BD Fugue  
Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Werner (le vampire solitaire en mal de compagnie) et Barry (le flic désabusé et meurtri par la vie) au sein du bar de l’hôtel Astoria. Werner est bien décidé à révéler à son nouvel ami sa véritable identité.

Barry, malgré qu’il soit d’une grande écoute est toujours en prise à trouver le commanditaire des 5 meurtres d’hommes d’affaires sur lesquels il enquête. Il doit donc mettre fin à leur conversation pour rejoindre Marco Peralli dans sa demeure, parrain de la mafia new yorkaise afin d’élucider toute cette affaire.

Werner de son côté, sait beaucoup plus de choses sur cette enquête, que Barry lui-même ignore. Il sent l’étau se resserrer et le danger que cours son ami. Il n’a pas traversé les siècles pour laisser passer une telle amitié. Werner s’envole au secours de Barry et va rendre justice à la mode vampire.


Mais le soleil pointe, la fin semble proche pour Werner, aura-t-il le temps de d’avouer à Barry sa condition, son secret.

Il n’est pas toujours facile d’adapter un roman, surtout quant celui-ci atteint un certain niveau de notoriété. Serge Le Tendre a réussi ce pari avec une adaptation très dynamique et le dessin de Peynet renforce ce dynamisme qui donne un sentiment d’action continue du début à la fin de l’album.

J’ai apprécié cette vision différente donnée à un vampire qui ne supporte pas la solitude, et également les relations « humaines » entre les deux personnages principaux de cette histoire. Mon regret est cette fin assez rapide  qui laisse en suspens beaucoup d’interrogations qui j'espère un jour seront levées.




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES VESTIGES DE L'AUBE

DAVID S. KHARA

Depuis les attentats du 11 septembre, Barry Donovan est dévoré par le désespoir. Et ce n’est pas son métier de flic, dans un New York accablé par la criminalité, qui lui remonte le moral.

Son seul réconfort : les conversations virtuelles qu’il entretient chaque soir avec un certain Werner Von Lowinsky, aristocrate cultivé et apaisant. Peu à peu, sans s’être jamais rencontrés, ils deviennent amis, se confiant leurs préoccupations les plus secrètes, échangeant sur les sujets les plus intimes.

Mais Barry ignore encore que Werner  n'est pas un homme comme les autres...

Des collines de Virginie au cœur de Manhattan, de la guerre de Sécession au xxie siècle, des flics aux vampires, David S. Khara prouve ici qu’il a trouvé sa voie.



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3765

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Ana Ana - tome 3 - Une virée à la mer
Acheter sur BD Fugue
Toile et la dague (la) tome 2 - La nuit des poisons ...
Acheter sur BD Fugue
Belleville story tome 1 - avant minuit
Acheter sur BD Fugue
Alyson Ford tome 1
Alyson Ford tome 1 Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page