0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique : Un faux boulot

Chronique : Un faux boulot

Acheter sur BD Fugue
Scénariste, illustrateur et coloriste : LE CIL VERT
Série : UN FAUX BOULOT
Collection : SHAMPOOING


Jean n'a pas un « vrai boulot ». Il aide des personnes handicapées. Enfin... c'est sa mère qui dit que ce n'est pas un vrai boulot...

Dans cet ouvrage, Sylvère Jouin, aussi connu comme Le Cil Vert, nous livre un récit tiré de sa propre expérience puisqu’il a encadré différents séjours pour personnes handicapées mentales ou moteurs.

 

L’auteur normand nous fait donc part, à travers ce récit en partie autobiographique, de ses maladresses et des moments touchants ou difficile qu’il a pu vivre durant ces périodes. C’est touchant, voire triste parfois mais c’est aussi plein de moments de vie très drôle (comme lorsqu’il se retrouve seul à danser devant une foule entière avec l’un des « vacanciers » dont il s’occupe…).



Jean, le personnage principal de l’histoire, n’a pas de formation particulière pour encadrer ce type de séjour et l’on découvre donc avec lui un milieu qui reste méconnu pour la plupart d’entre nous.

On apprend ainsi que les handicapés sont classés par des lettres et des chiffres en fonction de leur capacité à communiquer (de 1 à 4) et de leur capacité de mobilité (de A à D). L’auteur aborde également un thème plus ou moins tabou, celui de la sexualité de ces « vacanciers » un peu spéciaux. Il évoque également, sans tomber dans la critique facile, le problème du prix des séjours, du dosage des médicaments…

Le personnage de Jean est un peu paumé et il pense que son rôle est d’aider ces personnes mais il se rend finalement compte ce sont bien ces  handicapés qui l’aident à se construire.


Le Cil Vert arrive donc à traiter d’un thème difficile avec légèreté et humour. On sent à travers son ouvrage qu’il connait ce travail exigeant et qu’il a apprécié de côtoyer ces personnes handicapées qui lui ont parfois réservées de bonnes ou de mauvaises surprises mais bien moins que certains de ses étonnants collègues…?
 


Le scénario est simple mais bien ficelé à travers les anecdotes récoltées lors de différents séjours avec les handicapés entrecoupés par des retours plus ou moins long de Jean chez sa mère durant lesquels celle-ci insiste pour qu’il trouve un vrai boulot (d’où le titre !)…

Le dessin est, quant à lui, à la fois subtile et épuré. Cette simplicité, à mon sens, sert positivement l’histoire.

Un faux boulot est donc une BD agréable et drôle qui nous permet d’appréhender un univers qui nous ait bien souvent méconnu ! A lire sans modération ! 



François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2673

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace couleur Malvoulant
Voir la fiche produit
Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
Dédicace NB Le Scarabée d'or
Voir la fiche produit
tiffany tome 2 - célestine t 1867
Acheter sur BD Fugue
Les blagues de Toto tome 11 - L'Épreuve de farce
Acheter sur BD Fugue
b.p.r.d. tome 8 - champ de bataille
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
grain de liberté Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page