0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Criminal tome 7

Criminal tome 7

CRIMINAL
Tome 7 : Au mauvais endroit ...

 
Scénariste : Ed Brubaker
Dessinateur : Sean Phillips
Couleur : Elizabeth Breitweiser
Editeur : Delcourt

 

Sincèrement impatient à la lecture de ce nouveau Criminal, le dernier datait de 2012, et cette série déjà m’avait fait forte impression. Pari réussi, retour gagnant, c’est toujours aussi tranchant, original, et arrive à nous surprendre !

 


 

Cet album est composé de plusieurs récits complets qui viennent enrichir l’univers de Criminal.

La famille Lawless est au cœur des intrigues de la série Criminal depuis le fête son 12e anniversaire, un fusil de chasse à la main… Deux récits imbriqués qui nous en apprennent plus sur cette famille et l’univers poisseux dans lequel elle évolue.Lawless est derrière les barreaux et fait tout ce qu’il peut pour survivre, tandis que Tracy Lawless Teegdébut. Nous sommes ici dans les années 1970.
 

Côté scénario, c’est propre ! Le titre « Au mauvais endroit… » n’aura jamais si bien porté son nom car tous ceux qui côtoient Teeg Lawless raccourcissent drastiquement leur espérance de vie. Ce mec anti héros par excellence, est un dur à cuire, c’est le moins que l’on puisse dire, le scénariste Ed Brubaker arrive à rendre son histoire punchy, en prenante.

A noter une belle trouvaille avec au cours de l’histoire des pages de BD en noir et blanc que lisent le héros puis son fils, cela n’apporte presque rien à l’histoire, mais ajoute une bonne touche de dérision, et de délire à cette BD.

Autre belle trouvaille, sur la seconde histoire, nous nous positionnons dans la tête de Tracy, môme de moins de 15 ans, fils de Teeg gros truand. Nous vivons et ressentons par ces émotions ce périple qu’il vit avec son père. Même si les enfants s’adaptent plus facilement aux situations extrêmes, là c’est particulier…car c’est un voyage vers l’enfer qui les attend. Changement de plaque d’immatriculation, braquage et meurtre, et un père qui se fiche de ce que son fils peut ressentir…

Mon dialogue préféré, cadeau : « Teeg : Quoi ? – Tracy : La dame… elle était gentille…- Teeg :Ouais, c’est vrai, mais elle causait beaucoup. ». Evidemment, la dame, elle est décédée, et Tracy vient de le découvrir !

Bref, belles trouvailles, histoires haletantes, c’est à découvrir !
 

Un mot pour finir sur le dessin de Sean Philips, qui a le vent en poupe en ce moment avec le très réussi « Fondu au noir ». C’est plaisant, point fort sur les faciès, permettant de bien retranscrire les émotions. C’est un dessin qui n’a pas besoin de faire dans le spectaculaire pour toucher et faire passer l’émotion. Bravo !

Bonne lecture, et un conseil, ne pas hésiter à vous faire toute la série !

 


 


LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3320

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Krys Farell - Opération Wild Boars
Voir la fiche produit
Malvoulant t2
Voir la fiche produit
Quatre larmes sur un voile de ...
Voir la fiche produit
Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
arq tome 14 - intrus
Acheter sur BD Fugue
Robert Sax tome 1 - Nucléon 58
Acheter sur BD Fugue
Coq de combat tome 2 - nouvelle édition
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page