0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Croquettes story

Croquettes story

Scénario et couleurs : Isadora
Dessins : Pascal Regnauld
Editions : Du Long Bec

 

Loin de la vie de chats de gouttière, Toto et Ficelle vont devoir faire face à l’arrivée de migrants. Chacun va réagir à sa manière et permettre ainsi à Pascal Regnauld et Isadora d’aborder un sujet sensible et peut-être réveiller les esprits. Un album à découvrir !

 

Durant les vacances de leurs maîtres, Ficelle et Toto leurs chats domestiques sont tranquillement restés au chaud au foyer avec pour simple préoccupation de faire marcher le distributeur à croquettes et de se prélasser dans de confortables coussins. Mais leurs petites vies pépères vont être bouleversées par la venue d’un petit chaton extérieur. Toto, la main sur le cœur, lui offre spontanément le gîte et le couvert alors que Ficelle n’a qu’une idée en tête: celle de le mettre rapidement dehors surtout que celui est loin d’avoir une hygiène irréprochable. Et pour combler le tout, ce mignon petit chaton baroude avec une multitude d’autres chats qui cherchent également à se mettre au chaud et à se restaurer. C’est alors que Ficelle et Toto vont être partagés dans leurs sentiments et leurs actions pour faire face à l’arrivée de ces migrants.

Comment aborder des thèmes sensibles sans tomber dans le voyeurisme et les raccourcis faciles ? Afin d’éviter ce piège, les auteurs Isadora et Pascale Regnauld ont choisi d’utiliser des animaux domestiques et en particulier des chats pour traiter d’un sujet qui leur est cher : l’accueil des migrants et le partage des richesses. Ainsi Ficelle et Toto peuvent être comparés à n’importe quel humain vivant dans des zones géographiques où ces questions ne sont évoquées que pendant le journal télévisé. Ces deux chats sont bien évidemment et volontairement diamétralement opposés ce qui a permis aux auteurs de pouvoir aborder tous les points de vue sur cette question. Selon différentes philosophies, les couples et l’amitié peuvent en subir de lourdes conséquences.

 

Les auteurs vont pouvoir ainsi développer leur vision des choses à travers un récit complet et non une série de gags mal venus. Certes pour dédramatiser la situation, ils vont s’amuser à parsemer les planches de petits détails drôles et sympathiques mais également de jeux de mots ou de situations cocasses telles que l’espace Chatgen ou la jungle. Bref, le lecteur devrait être très attentif à toutes ces petites subtilités mêlant le comique à la dure réalité de la situation des migrants.

L’album est ainsi plaisant à lire et permet de prendre du recul sur la situation grâce à ce décalage anthropomorphique et à l’originalité de la mise en page de Pascal Regnauld (bien différent et pour cause de son double album « Trou de mémoire ») et des couleurs d’Isadora. Sans oublier une préface de Félix The Cat, qu'il est bon de souligner.



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4062

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Trou de mémoire tome 1
Acheter sur BD Fugue
YUME
Nottingham grella
Retourner en haut de page