0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article CURTISS HILL

CURTISS HILL

Acheter sur BD Fugue
 
CURTISS HILL

Scénario et Dessin : PAU
Editions : PAQUET

Une histoire qui à la base semble être une simple rivalité masculine sur un circuit automobile, se traduit au final par un engagement politique dans un contexte de guerre version années 30.

 

 
Prochainement la petite ville de Melon City va organiser les 500 Miles d’Escapula. La pression monte entre les deux principaux favoris à savoir le beau, le splendide Curtiss Hill et le compétiteur fourbe Rowlf Zeichner. Mais à la veille de l’évènement, Curtiss Hill apprend que son meilleur mécano vient de s’engager pour partir à la guerre en Kalkanie afin de venir en aide aux chats qui seraient enfermés par des chiens pitbullistes dans des camps d’extermination. Il doit absolument l’empêcher d’embarquer à bord de l’Aurore.
 
La Ribambulle - un site sur la BD


Tout a commencé six mois plus tôt lorsque Dino le mécano a eu l’idée de construire la voiture parfaite pour son patron Curtiss, voiture qui devrait lui permettre de briller encore plus en société et de redistribuer sa fortune aux bonnes œuvres. Mais ses plans de construction vont rapidement être volés par la société Tomoco qui emploie Rowlf Zeichner (d’origine Kalkanienne) dont le seul objectif est l’argent et la gagne quelles que soient les méthodes. Cette rivalité et l’opposition entre les deux hommes vont inspirer la jeune journaliste Maugène Berk dont les investigations pourraient bien changer la vision des choses.
 
Cómic | 'Curtiss Hill', un trepidante cómic inspirado en las primeras  carreras de coches
 
Ce livre paru aux éditions Paquet est arrivé un peu par hasard dans nos locaux tant les services de presse de cette maison d’édition se font rares. Un petit ouvrage par la taille, avec pour auteur l’espagnol PAU de son nom complet Rodriguez Jiménez-Bravo qui visiblement traite d’une course de voitures sur fond d’anthropomorphisme en couleur monochrome.
Nous commençons la lecture sans trop d’espoir. Mais après seulement deux trois pages, la magie commence à opérer. La prise en main de l’album, son format, son dos toilé pénètrent nos doigts et commencent à nous faire voyager. Nous en sommes à la page 8 et la servante Moka (une oie) se met à courir en direction d’une résidence. Par ce petit dessin, sa manière de courir, son attitude nous sommes transportés vers un graphisme des années 30 avec l’apparition de Mickey et des premiers dessins animés. Là nous sommes conquis et tombons amoureux du dessin.

https://www.bdgest.com/prepages/thb_planche/3134_P6.jpg

Mais l’histoire ?, direz-vous. Le récit n’est pas une simple histoire de course automobile ou de rivalité masculine entre deux personnes. Ceci n’est qu’une façade, l’histoire sans le dire prend pour contexte historique le régime nazi et ses agissements, les protagonistes Curtiss Hill et Rowlf Zeichner devant ainsi faire face à leurs responsabilités et leur engagement face à ce changement politique et économique.
Vous l’aurez compris, nous sommes tombés sous le charme. Cet auteur et cet album méritent vraiment le détour. Graphiquement, l’ouvrage est une perle, avec des planches travaillées à la manière Disney, en lavis jaune. Et scénaristiquement parlant, c’est du très haut niveau, il y a un contexte historique, des rivalités, de la trahison, du suspense, l’auteur se permet même de jouer avec le lecteur.


Cet album rentre pour moi dans le top 10 des meilleurs albums lus cette année.



 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5136

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page