0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article DANTHRAKON

DANTHRAKON

Acheter sur BD Fugue
DANTHRAKON
LE GRIMOIRE GLOUTON - TOME 1

Scénario : ARLESTON
Dessin : BOISCOMMUN
Editions : DRAKOO

 
Malgré son statut de marmiton, Nuwan ambitionne d’apprendre la magie. La curiosité va le pousser à ouvrir les pages du grimoire Danthrakon, un geste qui va lui faire découvrir la magie sous un nouvel angle. Premier album de la maison Drakoo sous la direction d’Arleston qui trace la voie de cette nouvelle collection.
 
 
Sur le marché de Kompiam, on trouve de tout. Cela fait bien l’affaire du chef et surtout du jeune marmiton Nuwan qui ont pour mission de préparer les repas du mage Waiwo et de ses élèves. Alors que le duo fait ses emplettes, le marché se trouve animé par une confrontation physique entre un être aux allures d’ours et le Chef de la Garde. Pour venir à bout de cet ours, le Chef de la Garde va utiliser la magie bestiale du sang, normalement interdite, pour se transformer en lézard géant.
 


De retour au palais, Nuwan va confier cette histoire à la jeune Lerëh, élève du mage Waiwo. Les deux jeunes gens semblent avoir une attirance l’un pour l’autre. Mais ils ne sont pas du même rang et cela ne semble pas plaire à tout le monde et en particulier à Didore, un autre élève des plus prétentieux.
Alors que Nuwan épluche ses légumes en rêvant d’étudier lui aussi la magie, Le mage Waiwo présente à ses trois élèves un grimoire des plus précieux : Le Danthrakon, un exemplaire unique écrit dans une langue encore inconnue mais qui possède de nombreux secrets autour de la magie.
Une fois la nuit tombée et ses tâches terminées, Nuwan a soif d’étudier, et sa curiosité va le pousser à ouvrir le grimoire de Danthrakon. Un petit geste pour de lourdes conséquences, la magie va envahir le corps du marmiton sans en connaître les effets.
 

 
 
C’est parti pour la grande aventure Drakoo avec à sa tête Christophe Arleston et tous ses projets. Premier volume à sortir, Danthrakon avec Olivier Boiscommun au dessin, puis suivront Dragon & Poisons et la pierre du Chaos dans la foulée, l’ensemble dans un registre Fantasy, jusqu’à là non exploité par l’éditeur Bamboo.
Pour ce premier épisode, Arleston a repris une formule magique qui avait fonctionné chez soleil. Nuwan se retrouve un peu dans la situation de Lanfest avec un pouvoir qu’il ne maîtrise pas. Tout porte à croire qu’Arleston est suffisamment intelligent pour ne pas nous proposer la même vie que le forgeron. Pour le moment, le décor se met en place, les personnages prennent position et l’intrigue commence à pointer le bout de son nez pour nous mettre l’eau magique à la bouche.
 


Les personnages sont somme toute assez sympathiques et on s’attache vite à Nuwan et la situation dans laquelle l’auteur l’a planté.
Olivier Boiscommun est assez surprenant dans ce premier volet, dans un registre et surtout dans un style graphique très très différents du « Règne » ou encore « La cité de l’arche ». Je n’aurais pas reconnu son trait au premier coup d’œil mais le résultat est encourageant, différent mais réussi, avec un point supplémentaire pour toutes ces créatures sorties de l’imaginaire des auteurs.
 
Longue vie à Drakoo
 
 
 
 


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3214

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

troll tome 2 - le dragon du donjon
Acheter sur BD Fugue
les maitres cartographes tome 4 - l'éclat de camerlot
Acheter sur BD Fugue
pietrolino ; intégrale
Acheter sur BD Fugue
grain de liberté
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page