0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Das Feuer

Das Feuer

Acheter sur BD Fugue
Das Feuer
 
Scénariste : Patrick Pécherot
Dessinateur : Joe Pinelli
Edieur : Casterman 

Collection : écritures

 

Sacré livre ce Das Feuer ! On y croit, on est avec ces pauvres soldats sur le champ de bataille poisseux de la première guerre mondiale, c’est puissant !
 

Das Feuer


L’horreur de la Première Guerre mondiale transposée dans le camp ennemi, c’est ce que Joe Pinelli et Patrick Pécherot tentent de nous faire toucher du doigt en adaptant Le Feu, d’Henri Barbusse, écrivain qui a servi dans les tranchées.

Criant de vérité, la guerre c’est le summum de l’horreur, Joe Pinelli avec son trait au crayon, et niveau de gris nous plonge au plus profond de cette boue poisseuse, au côté de ces milliers de cadavre. La guerre on ne peut l’imaginer, et ceux qui l’a font, « ils auront beau raconter, on les croira pas, ils diront qu’on invente des histoires, sans y avoir été, comment on pourrait se représenter tout ça ? », et pourtant avec cette BD entre les mains, on y croit. Pas de manichéisme, le point de vue est celui d’un soldat allemand, face à la guerre et à l’horreur tous les

combattants sont égaux, à savoir démunis ! Les premières pages représentent d’ailleurs une multitude de portrait : « …Bistrotiers, Maçons, Peintres, Vendeurs, au final tous pareils, réduits au dénominateur commun, a radical minimum de l’humanité. Grains de poussière roulés dans la grande plaine de la guerre. ».

Il est cité ensuite le nombre de blessés de disparus, de morts, et il est indiqué que l’on ne peut « se figurer ». C’est vrai, ces chiffres glissent sur nous, on ne s’y arrête pas, on trouve cela aberrant, impossible, mais quand on a cette BD entre les mains, on comprend !

L’action se résume à ceci, des soldats allemands sont perdus sur un champ de bataille, et recherche leur tranché pour se protéger, cela patauge dans la boue sous la pluie, on évite les cadavres, les barbelés, puis survient sous les balles des français. C’est leur quotidien, bien retranscrit, mais l’intérêt est de pouvoir s’immerger dans leur pensée, et là c’est encore plus terrible !


Vous l’aurez compris, BD qui plombe un peu l’ambiance, normal c’est la guerre, décrit de façon très réaliste. Mais cela fait partie de notre patrimoine, voilà une BD utile à mettre entre toutes les mains en âge de comprendre, et à proposer dans tous les lieux où il est fait référence de la Grande Guerre.

 



LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de guida44
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2799

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
Dédicace en noir et blanc sur ...
Voir la fiche produit
Corto Maltese tome 6 - les éthiopiques
Acheter sur BD Fugue
Jhen tome 6 - le lys et l'ogre
Acheter sur BD Fugue
Magasin général tome 8 - les femmes
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page