0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Dress of Illusional Monster

Dress of Illusional Monster

Acheter sur BD Fugue

Dress of Illusional Monster

 

Manga : Takashi Wada

Edition : Soleil Manga

 

Une jeune couturière de vêtement magique reprend la boutique de sa grand-mère. Pas évidemment quand le sur-mesure n’est plus à la mode et que les gens préfèrent le prêt-à-porter.

 

 

“Le magasin de vêtements “atelier de couture Shigaraki” est établi au royaume magique, dans la royal warrant street.

La devise de cette institution est de fournir à ses clients “Vos vêtements favoris pour la vie”.

Dans ce monde, on appelle'' vouivres" toutes les créatures magiques comme les dragons, mais aussi les sirènes ou les licornes.

Aucune vouivre n’est assez effrayante pour empêcher Kinuyo, la nouvelle propriétaire de l’atelier, et sa partenaire Hariette, de satisfaire leurs clients !

L’aventure se mélange alors à la haute couture !”

 

Le résumé n’est pas palpitant et pourtant ce manga l’air de rien à tout ce qu’il faut pour devenir un grand.

La première chose qui m’a frappé était le lore. L’univers créé par l’auteur est vraiment impressionnant. Si je pensais suivre la vie d’une couturière dans son arrière boutique, grave erreur. On découvre vite qu’elle doit récolter ses matériaux elle-même, donc affronter de nombreuses créatures, mais on reste sur du feel-good, elle s’en fera des amis plutôt que de les combattre. Mais l’autre aspect est la rencontre avec d’autres marchands notamment pour créer du cuir de dragon. Et oui, ça demande beaucoup de travail, impossible à faire seul. Et la le mangaka se fait un plaisir de créer des personnages, même pas forcément humanoïdes, pour remplir chaque tache.

L’histoire en elle-même est assez banale, une jeune fille qui suit ses rêves, douée pour ce qu’elle fait, mais surtout travailleuse. C’est l’univers autour qui crée son originalité. Mais aussi le concept d’aller contre la mode, elle ne veut pas créer de vêtement que tout le monde portera une saison puis oubliera. Elle veut un vêtement unique pour chacun de ses clients qu’il pourra mettre toute sa vie, et qui révèle en quelques sortes sa beauté intérieure. 

Les dialogues et les explications sont bien amenés, ce n’est jamais ennuyant et par conséquent, le livre demande du temps. Et c’est agréable. On est bien dans cet univers, on a pas envie de le quitter.

Alors on lira le prochain tome avec envie.



Isabel
Chroniqueuse
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4364

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page