0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article ECO

ECO

Acheter sur BD Fugue

ECO
Intégral

Scénario : Guillaume Bianco
Dessin : Jérémie Almanza
Couleurs : Jérémie Almanza
Éditions : soleil collection Métamorphoses


 
Les éditions soleil, dans la collection métamorphose nous propose de retrouver l'exceptionnel titre "Eco " sous la forme d'un intégral de belle facture. Cette bd atypique se rapproche plus à mon sens du roman graphique et est fortement influencée par le conte populaire. Le résultat, un conte noir et envoûtant, aux multiples sens de lecture savamment orchestré par Guillaume Bianco et Jérémie Almanza. Un récit enlevé, dure et poignant que je recommande fortement.
 


Comme beaucoup d'enfants de son âge, Eco est une petite fille attachante, naïve et à l'imaginaire débordant. Elle est  fille unique de la famille Shakklebott et à première vue, on pourrait dire d'elle, qu'elle a tout pour être heureuse. Elle habite une grande maison et ne manque de rien. Ses parents sont de grands couturiers de renommée internationale et tout le monde s'arrache leurs réalisations. Pour la famille Shakklebott, l'argent n'est pas un problème, ce qui leur manque, c'est le temps. Le temps nécessaire afin de profiter au mieux de leur fille, car malheureusement, ils travaillent énormément, accaparés par le flot de commandes incessantes et s'évertuant toujours à tenter de préserver le niveau de leur réputation. Eco vie dans le luxe et croule sous les cadeaux, mais elle ne rêve que d'une chose, exister aux yeux de ses parents, qu'ils lui consacrent ne serait-ce qu'une once de leur précieux temps. Ainsi, pour tenter de se faire remarquer, la fillette s’efforce d’imiter leurs créations et réalise en cachette quelques pièces d'étoffe loin d'être à la hauteur des espérances de ses derniers. Un jour, ils lui confient une mission de la plus haute importance, livrer une commande spéciale à Monsieur le Ministre : trois magnifiques poupées de chiffon rangées dans un magnifique écrin réalisé  pour l’anniversaire de sa fille. Mais à la manière de Jack (dans Jack et le haricot magique) partit vendre sa vache, elle rencontre en chemin, une vieille femme accompagnée d'un bambin. Il s’agirait d’une princesse déchue, habitant un manoir perché sur les nuages. Charitable, elle leur offre l'écrin, illuminant aussitôt le visage de l'enfant du plus beau des sourires. En guise de remerciement, la vieille femme lui remet quatre amulettes magiques : un bulbe de cactus, un cocon, un morceau de silex et une petite noix. Ces dernières auraient le pouvoir de donner vie aux créations sans âme de ses parents. C’est le début d’un long et douloureux déclin : irrémédiablement déshonorés par la décision de leur fille, les Schaklebott perdent tous crédits. Ils finissent même par se déchirer et sombrent peu à peu dans une perdition inexpiable. Eco utilise alors ses amulettes pour enfanter quatre compagnons d'armes qui l’aideront à surmonter les épreuves qu’elle aura à traverser : Ésope le râleur, Épictète l’amoureux transi, Diogène l’intellectuel et Socrate le muet sensible. Son père a sombré dans un mutisme dépressif et sa mère est tout bonnement devenue folle allant presque jusqu'à renier l'amour, quelle porte a sa fille. Maudite ! Quelque chose s'opère en son corps, serait-ce là la cause d'une quelconque malédiction jetée par sa mère. Accompagnée de ses quatre amis de chiffon, Eco part en quête de réponses. Réponse qu'elle est convaincue de trouver auprès de la princesse des nuages qu'elle considère comme étant la seule capable de rompre le sortilège qui l’affecte. Mais la route jusqu'à son antre s'avérera périlleuse et semer d'embûches, sera-t-elle à même de relever ce défi ?
Avec Eco, Guillaume Bianco nous livre un récit noir, sensible, d'une grande intensité, nous faisant osciller entre rêves et cauchemars dans un univers sombre et poétique. Il nous questionne sur le cycle de la vie, son déroulé, et la notion de temps qui passe. Il nous offre un regard à la fois tendre et cruel sur la vie, tel un chemin que l'on arpente distillant son lot de bonnes et mauvaises expériences, nous conduisant inéluctablement vers la fin. C'est profond et plein de sens, le dessin de Jérémie Almanza est en parfaite harmonie avec l'univers. Ici, dans cette bd atypique (pas de bulles, pas de découpage en gaufrier) juste de splendides illustrations à la colorisation sombre, empruntent de magie. Des tableaux magnifiquement composés souvent en pleine page, transpirant l’émotion suscitée par le récit. Un travail complet, mené de main de maître par ce duo à l'imagination florissante, un vrai régal que je vous conseille de lire sans tarder.


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Etat des lieux - dédicacé et ...
Voir la fiche produit
Planche originale Androïdes tome 4
Voir la fiche produit
Déracinés Tome 1 et Tome 2 ...
Voir la fiche produit
Androïdes tome 5
Voir la fiche produit
husk tome 1 - monkey brain
Acheter sur BD Fugue
Lanfeust de Troy tome 4 - le paladin d'Eckmül
Acheter sur BD Fugue
My Lady Vampire tome 3 - Sonnez l'hallali
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page