0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Extremity

Extremity

Acheter sur BD Fugue
Extremity
 
                                            
Scénario, dessin : Daniel Warren Johnson
Couleur :  Mike Spicer
Editions : Delcourt
                                            
 
Une excellente histoire complète mettant en scène des personnages attachants dans un univers fantastique original et qui mène une réflexion intéressante sur le prix de la vengeance, aussi légitime puisse-t-elle paraître.
 


Après que le monde ait sombré dans les Ténèbres Ancestrales infestés de monstres, les clans survivants ont reconstruit une société dans les cieux, habitants des rochers suspendus : les Plaines Flottantes. Les ressources étant rares, ces clans sont en guerre perpétuelle pour pouvoir survivre aux dépens des autres. C’est ce qui arrive aux Roto, le clan dirigé par l’imposant Jérôme. Ce jour-là, les Paznina lui prennent tout : sa maison, sa femme, et vont jusqu’à couper la main de sa fille Théa, elle qui était si douée pour le dessin. Jérôme n’a alors plus qu’un seul objectif : retrouver les responsables et les faire payer. Il entraîne derrière lui les survivants de son clan, sa fille qui pleure son talent perdu et son fils Rollo, le seul à ne pas se précipiter les yeux fermés dans cette quête de vengeance. Cette famille durement touchée par la guerre, le sera encore plus par la violence inhérente à la voie choisie par Jérôme. Chacun devra alors faire un choix : se perdre dans la violence ou renoncer à toute vengeance.
 

 
Cette histoire de 280 pages est sacrément bien faite. Aucun de ses ingrédients n’est vraiment nouveau, elle emprunte à différents genres (post-apo, horreur, steampunk, science-fiction, fantasy) mais l’agencement de ces éléments donne un univers unique et fascinant. Le dessin réussit à donner à l’ensemble une cohérence et une force visuelle indéniable. Les personnages comme les créatures et la technologie ont un design réussi mais c’est surtout la violence qui est montrée de façon viscérale sans le vernis esthétique que l’on voit souvent.
 


C’est d’ailleurs bien la violence qui est au cœur de cette histoire de vengeance. Loin d’un récit à la John Wick, la revanche qui est le point central du récit n’est pas glorifiée. L’auteur, après nous avoir fait sympathiser avec la douleur des personnages principaux, et donc avoir rendu légitime à nos yeux leur désir de faire payer les bourreaux, nous montre à quel point cette voie peut se montrer autodestructrice pour ceux qui la choisissent. Il nous le fait comprendre sans manichéisme, ni didactisme exagéré, simplement en exposant les différents destins de ces personnages. Chacun y trouvera la morale qu’il veut bien y voir.
 


Un univers riche, une histoire intelligente, de l’action : un bon album qui se lit tout seul.


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Couverture variante Red Sun edition collector
Voir la fiche produit
Gothik Super Heroes
Voir la fiche produit
Brezza Les sirènes du Gogoswing
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
arcanes tome 1 - le baron fantome
Acheter sur BD Fugue
waterloo 1911 tome 2 - welly le petit
Acheter sur BD Fugue
fruits basket tome 18
Acheter sur BD Fugue
jimm
sobd jimm
Retourner en haut de page