0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Flesh Empire

Flesh Empire

Acheter sur BD Fugue
Flesh Empire
 
Scénario, dessin et couleurs: Yann Legendre
Éditions: Casterman
 
Dans un futur pas si lointain, les individus ont une vie éternelle. Dans des enveloppes humanoïdes, les esprits sont enregistrés dans un super ordinateur. Malheureusement, cette vie semble fade pour bien des hommes qui rêvent de découvrir les sensations.
Un magistral récit d'anticipation signé Yann Legendre
 

Singularity est un univers à part. Si tous les individus sont dotés d'une enveloppe corporelle humanoïde, le projet bodyhost X3 prévoit qu'un même corps puisse héberger plusieurs résidents. Il faut dire qu'à Singularity, les résidents sont sauvegardés dans une mémoire centrale, Datacenter et que, sur ordre du Sénat, Datacenter peut débrancher n'importe quel résident et l'effacer à jamais. Mais lorsqu'un bodyhost explose en pleine ville, la panique s'empare des résidents et le Sénat convoque le seul scientifique capable de comprendre les raisons de ce bug: le professeur Ray Zimov. Impuissant mais déterminé à lutter contre cette oligarchie, ce dernier privilégie ses propres recherches, secrètes. Il souhaite crée de la chair et la greffer aux humanoïdes. Malheureusement son invention est piratée et un nouveau virus fait son apparition. Est-ce pour autant la fin de la vie?

La vie éternelle, le contrôle social ou encore le Big Data sont, en suspens, quelques-uns des thèmes évoqués par Yann Legendre dans son Flesh empire. Mais n'allons pas trop vite. Singularity est un futur pas si lointain. Les hommes ont la capacité de vivre éternellement puisque leur corps est remplacé par des humanoïdes et que leurs esprits sont compilés dans un immense ordinateur central. Mais Singularity est entre les mains d'un Sénat omnipotent puisqu'il est en mesure d'ordonner le débranchement de n'importe quel individu. Lorsque le professeur Ray Zimov innove en créant de la chair, il est davantage dans un geste de rébellion que dans une révolution génétique. Pour les humains, c'est la découverte de nouvelles sensations et cela risque bien de bouleverser l'ordre établi. C'est donc une critique des pires dérives de la biologie. Sans éthique et dans l'espoir d'une vie meilleure, l'homme est prêt à perdre ce qui fait de lui un être au libre arbitre. Une vision bien sombre de notre société. C'est d'autant plus vrai que la couleur omniprésente dans ce comics est le noir. Pour rendre encore mieux compte de la réalité, on a l'impression que Yann Legendre a blanchi des pages obscures. Au premier abord, c'est assez perturbant, mais l'oeil s'y fait assez rapidement et on découvre alors la minutie du travail de l'artiste. Ce qui est aussi déconcertant, c'est le graphisme utilisé.  Parfois réaliste, parfois futuriste, on devine les sources d'inspiration de Yann Legendre:  Hooper pour la lumière, Druillet pour la folie et Jack Kirby pour son énergie nucléaire. Il ne faudrait sûrement pas oublier dans cette liste génialissime Moebius qui ne renierait certainement pas ces corps entrelacés et déformés.

Présenter d'abord sous la forme d'un portfolio, Flesh Empire est la première véritable bande dessinée de Yann Legendre. Peu connu en France, l'artiste devrait énormément gagner en notoriété avec ce génial album.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3214

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Album Déracinés Tome 1 dédicacé
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
Jim Cutlass tome 3 - l'alligator blanc
Acheter sur BD Fugue
New york mi amor
Acheter sur BD Fugue
Les voyages d'Alix - Vienna (édition 2015)
Acheter sur BD Fugue
grain de liberté
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page