0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Histoire(s) à dormir debout

Histoire(s) à dormir debout

Acheter sur BD Fugue
Histoire(s) à dormir debout
 
Scénario, dessin et couleurs : Pedro Rodriguez
Éditions : Les aventuriers de l’étrange

 
Pedro Rodriguez revisite les auteurs classiques et fantastiques du XIXe siècle avec énormément de finesse et de délicatesse. Un album délicieux à lire et relire au coin du feu.
 

La vie est paisible en Corse, pour un juge d'instruction. Évidemment, il y a autant de crimes qu'ailleurs mais les meurtriers agissent souvent par vengeance et revendiquent leurs vendettas. Pourtant, c'est bien à Ajaccio, que le juge Bermutier va être confronté au crime le plus inexplicable de sa carrière. Un gentleman anglais, chasseur hors pair, va mourir étranglé par une main qui lui servait de trophée.
Mister Glenville aime davantage l'alcool que le chat de sa femme. Un soir, ivre de boisson autant que de colère, il crève un œil au félin puis le pend. Dans la nuit, la maison familiale est incendiée, laissant une trace indélébile du forfait de l'homme sur les murs. Il en faut malheureusement plus à l'homme pour oublier la boisson...

Pedro Rodriguez compile ce que la littérature fantastique du XIXe siècle a imaginé de mieux. L'artiste espagnol va ainsi recueillir des œuvres de Maupassant, Edgar Poe ou encore Robert Louis Stevenson afin de les adapter. Il privilégie cependant les nouvelles moins connues que Le Horla ou Double assassinat rue Morgue par exemple. Il fait débuter chacune de ces histoires par un portrait et une courte biographie de l'auteur, histoire de démontrer que la malédiction n'est pas exclusivement littéraire. Par la suite, l'intrigue se déroule sur une dizaine de pages avec, en point d'orgue, une bonne dose de mystère et d'angoisse. Il faut dire que les maîtres du genre ont créé des personnages haut en couleur et des situations que les cinéastes d'aujourd'hui n'ont rien à leur envier. L'intérêt de cet album, outre le fait de rendre hommage aux écrivains du XIXe siècle, vient du trait particulier de Pedro Rodriguez. Des maisons au style victorien aux bas-fonds londoniens en passant par les magnifiques paysages corses, les décors sont absolument irréprochables. Mais ce sont surtout les personnages qui charment. Avec des visages tout en rondeur et des expressions fort marquées, le dessinateur espagnol rend à la perfection l'esprit du 19e siècle. Et puisqu’il colorise également ses dessins dans des teintes presque délavées, l’ambiance n’en est que renforcée.
 

Encore une fois, Les Aventuriers de l’étrange font le pari de lancer un artiste inconnu dans l’hexagone. Encore une fois, cela est payant tant l’album apporte de la fraicheur et de la nouveauté à des textes du XIXe siècle qui n'ont pas pris une rides!


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3124

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Album plus dédicace en pied
Voir la fiche produit
Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
Pascal Regnauld
Pascal regnauld Moustache
Retourner en haut de page