0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Indochine T1 Adieu, vieille Europe

Indochine T1 Adieu, vieille Europe

Acheter sur BD Fugue
Indochine
1 Adieu, vieille Europe
 
Scénario : Jean Pierre Pécau
Dessin : Maza
Couleurs : Jean Paul Fernandez
Éditions : Delcourt
 
Alors que la fin de la guerre est proche, le lieutenant Baverel et ses pilotes préfèrent fêter dignement Nouvel An plutôt que d’être en alerte dans leur avion. Cette erreur sera fatale aux pilotes et coûtera plusieurs mois d’hôpital et probablement une comparution en cour martiale au lieutenant. Pour l’éviter, il s’engage pour combattre en Indochine. Là-bas, son tempérament va faire des étincelles.
Après USA über alles et Luftballons, Jean Pierre Pécau et Maza signent une nouvelle fois un excellent album qui mêle à la fois Histoire et aviation.
 

Alsace, 1er janvier 1945. Pensant pouvoir profiter d’un un peu de tranquillité pour nouvel an, un groupe d’aviateurs cuvent. C'est mal connaître les nazis qui profitent de leur état pour lancer une attaque. Seul le lieutenant, chef de groupe, réussit à décoller et à abattre deux chasseurs de la Luftwaffe ; avant d'être lui-même touché. Il ne doit son salut qu'à l’arrivée de la cavalerie. Sauf que dans sa précipitation, il a oublié son parachute et doit effectuer un atterrissage d’urgence ! Ce pilote, c'est Armand Baverel, un Français engagé dans l'Air Force et, à la suite de cette mésaventure, il se retrouve plusieurs mois à l'hôpital. À sa sortie, la guerre est terminée mais son incurie devrait toujours lui coûter une comparution en cour martiale. C'est alors qu’un miracle se produit. En manque de personnel compétent, l'Armée de l'Air lui propose un deal : il est déclassé mais il peut s'engager dans le conflit qui se dessine en Indochine. Sans hésiter, l'aviateur tombeur de jupons et joueur invétéré saute le pas. Sur place, il se lie avec le mystérieux Monsieur Simoni qui lui propose rapidement des missions sous couverture. Car après tout, la guerre est aussi une affaire de barbouzes.

Avec leur magnifique couverture ornée de sublimes avions, USA über Alles puis Luftballons et maintenant Indochine donnent le ton. Oui, il s'agit bien de trilogies portant sur l'aviation et les pilotes sont bien les héros de ces albums. Vous allez me dire que ce n'est pas une nouveauté puisque Buck Danny et autres Chevaliers du ciel sont déjà passés par là. Certes, mais avec Indochine, le lecteur va découvrir une page de l'histoire de France qui a encore beaucoup de mal à sortir des archives : la guerre d'Indochine. Pour cela, nous pouvons faire confiance à Jean-Pierre Pécau. Le coscénariste de Jour J nous invite à faire la rencontre d'Armand Baverel, un pilote français engagé dans l'Air Force. Tout de suite, c'est un coup de foudre pour cet énergumène mélange de Maverick et de Tanguy et Laverdure. Il a tous les défauts que l'on aime détester et qui font tout le charme des pilotes de chasse : tombeur, tête brûlée, joueur invétéré et excellent guitariste. L'ensemble est explosif, surtout pour sa hiérarchie. Pour éviter la cour martiale, le monte-en-l'air va accepter un billet pour l'Indochine partant du principe qu'il sera toujours plus heureux derrière le manche d’un avion que cloué au sol. Pour cet album, le scénariste prend donc le temps de poser son intrigue et ses personnages. Alternant passages narratifs et scènes d'action, l'album se lit avec beaucoup de plaisir. Et puis, l'intrigue est parfaitement secondée par le trait réaliste et expressif de Maza. On retrouve un petit côté slave dans la représentation des personnages. Si cela confirme l'aspect exotique de l'intrigue, cela nuit parfois la reconnaissance desdits personnages. Pour les avions, en revanche, le dessinateur bosniaque est comme un poisson (volant) dans l'eau. Ils sont magnifiques et grâce à des cadrages variés, les scènes de combat ne manquent jamais d'intensité.

Romançant la vie d'une vraie tête brûlée de la guerre d'Indochine, Jean-Pierre Pécau et Maza signent un album d'ouverture prometteur où le lecteur prend autant de plaisir à croiser des avions que des barbouzes.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3996

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les Indes noires
Voir la fiche produit
Reservé
Mini Carmen
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
Le vol du bleu de france
Voir la fiche produit
Birthright tome 2 - l'appel
Acheter sur BD Fugue
yakitate! ja-pan tome 6
Acheter sur BD Fugue
rosario + vampire tome 2
Acheter sur BD Fugue
Le Henanff
espace pub PASS VIP
Retourner en haut de page