0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Interview Marko - Les godillots

Interview Marko - Les godillots

Pour la sortie du tome 3 "Le vol du goéland", la Bande Du 9 donne la parole à ses membres afin de poser quelques questions au dessinateur des godillots. Merci à Marko pour sa participation.




-Qu’est-ce qui vous a amené à dessiner une série sur les poilus ? (Damien – Toulouse)
Bonjour Damien, il y a deux sources par lesquelles l'idée de travailler sur la première Guerre Mondiale. La première, même si elle s'est révélée plus tard à moi, est intimement  liée à mon histoire familiale. Une partie de ma famille est d'origine alsacienne et on connaît l'implication de cette région dans les conflits mondiaux ... La seconde est une envie personnelle de trouver un sujet qui allait me motiver et me séduire à une période où je me trouvais dans une sorte de tranchée artistique si je peux me permettre cette allusion purement godillotesque!


-On a le sentiment qu’il s’est opéré un changement graphique par rapport aux 2 premiers albums. Avez-vous utilisé une autre technique ? (Jean – Epinal)
Sans entrer dans les détails techniques, oui il y a eu un changement... Pour être simple (si le sujet peut l'être) j'ai cherché à retrouver une liberté dans mon travail ... Liberté qui se trouvait bridée dans une approche graphique strictement à l'aquarelle ... Sur le tome 4, la technique qui sera mise en place me permettra de garder la liberté tout en puisant dans la richesse de l'aquarelle.
 
 
-A la fin de l’album, vous nous donnez des informations sur la quête de Bixente, est-ce pour maintenir le suspense ou bien connaissez-vous d’avance sa réelle motivation d’être au front ? (Viviane – Le plessis)
Tout est calé d’avance. Nous savons exactement où nous allons ! L'univers des Godillots s'agrandissant et se développent, il est primordial pour nous d'en maitriser les moindres détails. Cela va de l'histoire générale et intime des personnages, des relations qu'ils existent entre eux... mais aussi de l'univers global de la grande guerre et de ses contingence militaires.


-Les Godillots font une place essentielle au côté humain des acteurs du Premier conflit mondial. Si vous vouliez, en plus, faire apparaître les véritables motivations de ce conflit (pas seulement une question d'alliances, de territoires, de vengeance), lesquelles mettriez-vous en évidence et comment vous y prendriez-vous pour traduire ça en BD ? (Philippe – Belgique)
Je ne suis malheureusement pas historien !... Je m'accorde les services et les conseils de certains d'eux, le tout saupoudré de mes lectures personnelles. Ce qui ressort de ces dernières années de travail sur les godillots est, que ce que je pensais être simple sur les origines où les ficelles qui se nouent à cette époque s'avèrent être d'une complexité immense ... Je n'ai pas les bagages pour avancer une quelconque conclusion, les historiens le feraient-ils eux-même ?!... Alors je pense que ce que je tenterai de retranscrire c'est cette complexité.


-Le tome 3 se déroule à la fin du premier conflit mondial, peut-on dire que c’est également la fin des Godillots ? (Christophe – Chatou)
Nous avons planté le décor, donné le ton, présenté les protagonistes et lancé les intrigues sur l'échelle du temps. Nous pouvons à présent commencer à jouer sur cette échelle et développer notre univers ... Le tome 4 se passera juste avant le tome 1... En février 1916



 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les Godillots tome 2 - roman
Acheter sur BD Fugue
Les Godillots tome 3 - Le Vol du goéland
Acheter sur BD Fugue
La voleuse de chocolat
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page