0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Interview Matthieu Blanchin

Interview Matthieu Blanchin

Bonjour Matthieu, merci à vous de nous accorder quelques instants et tout d’abord

Comment allez-vous depuis votre opération ?
De mieux en mieux. Chaque jour est le plus beau jour de ma vie !
 
La méditation a joué un rôle très important dans votre combat, pensez-vous qu’elle soit l’artisan principal de votre guérison ou un simple complément à la médecine classique?
 Les moyens qu’offrent la médecine occidentale matérialiste classique sont riches technologiquement parlant mais bien souvent d’une extrême pauvreté sur le plan de l’accompagnement humain. C’est le résultat d’une politique. La notion de rentabilité est contradictoire avec celle d’un accompagnement réel et respectueux de l’individu dans toutes ses dimensions.
 La méditation accompagnée de visualisations a été et EST encore aujourd’hui déterminante dans mon "mieux être" quotidien.
L’artisan principal de ma guérison c’est la confiance. 
La confiance associée à l’acceptation sans jugement et  associée à une intention d’amour inconditionnel pour soit et pour tout être.
Cette confiance a été et EST un levier majeur de mon équilibre. Certaines formes de méditation sont importantes comme voies d’intégration de cette confiance fondamentale à laquelle tout être a droit.
Il y a une autre approche très complémentaire qui m’a immensément aidée : la psychanalyse.
De part mon histoire familiale, héritée  de mes ancêtres cette confiance était trouée et même profondément blessée par endroits.
La psychanalyse transgénérationnelle m’a permit de reconnaître ces "vides" dans mon évolution vers l’âge adulte et d’apaiser puis de régénérer ces espaces en souffrance. C’est là qu’arrive également la pratique de la pensée amérindienne ...
Mon effort de respect de mes ressentis continue à chaque instant. Cet équilibre est bien sur remis en question chaque jour par les événements de l’existence. C’est passionnant de se sentir ainsi co-responsable d’absolument de TOUT ce qu'il m’arrive !

Cet album est-il totalement autobiographique ou bien avez-vous rajouté certaines scènes pour donner encore plus d’intensité à l’histoire ?
Ce livre est totalement autobiographique. Comme tout narrateur, j’ai simplement du trouver des "charnières", des articulations, pour assurer une continuité d’une séquence à l’autre , d' une scène à l' autre ...


Pouvez-vous nous raconter comment étaient organisées vos journées entre le dessin et vos différents rendez-vous ? Comment trouviez-vous la force de dessiner ?
Le désir est en soit une force d’une grande puissance. Comment ai-je retrouvé le désir, mon propre désir d’être ?
Grace à ce que j’ai découvert en moi de ressources latentes ignorées, invisibles avant ma NDE. Grâce aussi au repos indispensable que me demandait mon corps, du temps a passé, plus d’un an à devenir ainsi la personne au monde la plus à même de me faire du bien ! Mon   désir de dessiner est revenu progressivement. A partir d’un certain mystère aussi en osant accueillir un complet dénuement parfois. L’amour de mon épouse était sans limites également et ça, c’est irremplaçable et incomparable.
Petit à petit j ai pu contacter et déployer ces ressources potentielles en me libérant, notamment, grâce à la Psychanalyse. La psychanalyse transgénérationnelle avec Didier Dumas et les séances de psycho-généalogie avec Nicole Rivière m’ont aidé à sortir de mon COMA TERRESTRE.
C’est à dire sortir de mes propres embourbements psychiques et émotionnels. C’est simple, le désir absolu de ne pas être un misérable survivant en souffrance m’a conduit dès que j’en avais la force physique à rencontrer des thérapeutes à même de m’encourager à contacter mes propres forces de guérison!
Je désirais aussi à tout prix devenir un père fiable pour notre fille qui avait failli être orpheline de père à 2 ans!
L’homéopathie Uniciste a été merveilleuse aussi pour mon rétablissement. C’est l’Homéopathie originelle, une médecine qui vise à rétablir l’individu dans son essence et non pas juste à supprimer des symptômes.

Certaines scènes sont le reflet de vos visions pendant le coma. Quel procédé utilisiez-vous pour reproduire ces scènes ? Est-ce qu’elles revenaient naturellement en dessinant ou bien étiez-vous obligé par exemple de vous allonger quelques instants les yeux fermés pour revoir vos cauchemars ?
 Quand je me suis réveillé du coma je ne savais pas, moi que je sortais du coma ! Les souvenirs dont j’émergeais étaient d’une telle intensité que je ne faisais pas la différence entre la réalité de mes souvenirs d’avant cette expérience et ceux que j’ai accumulé pendant ces 15 jours de coma. Pendant des mois après mon réveil, ces rêves, ces voyages initiatiques prémonitoires, ces perceptions que j’avais du monde extérieur  sont restées même plus réels que la réalité ordinaire de cette existence au sein de laquelle nous dialoguons à présent. Pendant ma convalescence j’ai rempli de nombreux cahiers de ces souvenirs.
 
Ces carnets m’ont été précieux quand en 2012 en terminant avec Christian  Perrissin , notre portrait de Calamity Jane, j' ai senti  jaillir le besoin intime  de raconter l' essentiel de cette aventure. Il m’a suffi alors de relire ces cahiers pour voir resurgir les images et les émotions de cette expérience extraordinaire ...


Parlons d’avenir, quels sont vos projets actuels ?
Je retravaille à nouveau avec bonheur avec Christian Perrissin . Nous en sommes aux prémisses,
je peux dévoiler tout de même qu’il s’agira de suivre une grande aventure humaine collective du XVIIIème siècle sur les Océans.
Aventure portée par des personnages qui ont existé ! Et pour fêter ça, je passe à la couleur !

Et pour finir et nous vous remercions d’avoir bien voulu répondre à nos questions. Avec votre expérience, pensez-vous qu’il existe une vie après la mort ?
 Oui, la mort est un passage avec différents seuils mais la conscience, si elle a une mobilité différente en dehors de notre corps, cette conscience n’en fini pas pour autant de migrer, d’expérimenter ...


 


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4315

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Partitions irlandaises
Voir la fiche produit
Le rapport Brazza - Congo 1905
Voir la fiche produit
Le suaire T02 dédicace en Couleur
Voir la fiche produit
Le suaire T03 dédicace en Noir ...
Voir la fiche produit
La Revue dessinée tome 6
Acheter sur BD Fugue
lorsque lou (broché)
Acheter sur BD Fugue
Mobutu dans l'espace
Acheter sur BD Fugue
sarah con hache
Bailly Fernandez Cédric
Retourner en haut de page