0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Jean de Florette 2e partie

Jean de Florette 2e partie

Acheter sur BD Fugue
Jean de Florette
Deuxième partie

Scénario : Serge Scotto et Eric Stoffel
Dessin : Christelle Galand
Couleurs : Yoann Guillé
Éditions : Grand Angle
 

Suite et fin du drame célébrissime de Marcel Pagnol. Une adaptation magistrale, digne du maître !

Pique Bouffigue mort, Ugolin et son papet espéraient bien récupérer la Ferme des Romarins et ainsi faire fortune dans la culture des œillets. C'était sans compter sur l'arrivée de Jean Cadore, fils de Florette et héritier de la ferme. Le bossu s'est mis dans la tête de reprendre l'exploitation. Il souhaite faire pousser des courges d'Asie afin de nourrir un élevage de lapins. Si les débuts sont prometteurs, le néo-paysan se retrouve rapidement confronté aux problèmes inhérents de la culture en Provence : l'eau ! Afin de le faire déguerpir au plus vite, les deux compères ont en effet bouché une source condamnant Jean de Florette à parcourir les collines afin de remplir sa citerne et ainsi maintenir son activité. Malheureusement, sous le soleil implacable du Midi, le citadin s’épuise sous le regard désabusé de sa famille. À bout d'espoir, il hypothèque la maison et se lance dans le percement d'un puits, usant ainsi ces dernières forces…

À l'évocation de Jean de Florette viennent presque immédiatement les images de Gérard Depardieu, Daniel Auteuil et Yves Montand. Il faut dire que ce drame méridional est probablement la plus célèbre œuvre de Marcel Pagnol. Et que dire de son adaptation, si ce n'est que Daniel Auteuil recevra le César du meilleur acteur pour son interprétation d’Ugolin ! S'attaquer à appareil monument littéraire, même lorsque l'on a déjà adapté une dizaine d’œuvres de Pagnol, est un exercice délicat. Après une première partie qui nous plaçait le cadre, cet album rentre véritablement dans le vif du sujet. Maintenant qu'il a hérité, Jean de Florette débute son exploitation. Le récit est à l'unisson de la vie du héros : rythmé par les orages. Si cela renvoie bien aux difficultés, il n'en reste pas moins que l'histoire manque un petit peu de souffle. À chaque épisode caniculaire succède une pluie brève et ainsi de suite avant, enfin, la péripétie finale. Cela a au moins le mérite de mettre l'accent sur les personnages. Comment ne pas s'attacher à ce bossu qui veut aller au bout de son rêve ? Comment ne pas s'identifier à Ugolin pris entre son désir de richesse et la naissance d'une amitié ? Comment ne pas haïr ce papet qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins ? Ils sont le plus pur reflet des personnages imaginés par le gamin d'Aubagne. D'autant que sous les crayons de Christelle Galant, on oublie les monstres sacrés du cinéma français. Succédant à Alexandre Tefengki, la dessinatrice donne vie à la Provence et aux personnages. Son trait se fait plus précis, ses personnages gagnent en caractère. Quand  aux décors, ils sont toujours à couper le souffle. Il faut dire que la colorisation est assurée par Yoann Guillé, qui œuvrait déjà sur le premier opus. Les collines sont chatouillantes, les épisodes caniculaires et les orages très réalistes. Pour un peu, on entendrait les cigales et on sentirait le soleil nous caresser la peau !

Une nouvelle fois, les artistes qui ont la charge d’adapter Marcel Pagnol en BD signent un album magistral, rajoutant même un supplément d’âme à l’œuvre initiale.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2906

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

LA PARTIE DE BOULES
Voir la fiche produit
LE CIGALON dédicace couleur
Voir la fiche produit
Le Village aérien
Voir la fiche produit
le fils de l'officier tome 1 - la tête abîmée
Acheter sur BD Fugue
pandora tome 3 - le porteur du noth
Acheter sur BD Fugue
pandora tome 1 - le régent fou
Acheter sur BD Fugue
gilson
liberge louis
Retourner en haut de page