0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Jenny Finn

Jenny Finn

Acheter sur BD Fugue
Jenny Finn
 
Scénario :  Mike Mignola
Dessin : Troy Nixey et Farel Dalrymple
Couleurs : Dave Stewart
 
Alors que Londres est soumis à une double menace, un ouvrier va mener son enquête qui le mènera des bas-fonds à la haute mer.
Jenny Finn revient dans une version complétée et colorisée absolument magistrale. Si vous ne connaissez pas, apprêtez-vous à recevoir une claque !
 

Dans le Londres victorien, les dockers croisent les filles de petite vertu dans les ruelles insalubres. Dans ce contexte, une étrange épidémie frappe la population. Les hommes se couvrent de verrues et autres pustules qui leur donnent l'apparence de monstres marins ; avant de mourir. Pour ne rien arranger, un mystérieux assassin éventre les femmes au hasard de ses déambulations. Joe n'est qu'un simple ouvrier des abattoirs mais, intrigué par Jenny Finn, une prostituée aux allures de gamine, il va mener sa petite enquête. Ses premières conclusions mènent un homme au lynchage public, par erreur. Joe décide alors de tout faire pour que la vérité éclate. Lorsqu'il entend parler d'une malédiction attachée à Jenny Finn, il peine à y croire et entreprend tout de même de l’aider. Il n'est pas au bout de ses surprises…

À la fin du siècle dernier, Troy Nixey réalisait un carnet de croquis sur un thème qui l'obsédait : l'époque victorienne. Ces dessins inspirèrent Mike Mignola, tout jeune papa de Hellboy. Ensemble, ils vont imaginer Jenny Finn qui sortira en France dans une quasi-indifférence. Complétée, terminée et colorisée, l'histoire ressort aujourd'hui aux éditions Delcourt, qui hébergent Mike Mignola dans l'Hexagone. C'est donc avec une certaine émotion que nous nous retrouvons devant ce roman graphique, ce monument du comics fantastique. Évidemment, l'intrigue n'a pas pris une ride. On suit toujours avec délectation les tribulations de Joe, ce paysan ouvrier des abattoirs au prise avec la ténébreuse et populeuse cité de Londres. On s'interroge toujours sur l'identité de Jenny Finn ainsi que sur celle de l'assassin car avouons-le, Mike Mignola est de la trempe des grands, des très grands scénaristes qui cachent toujours très bien leur jeu. Aucun moment de repos, un suspens à couper au couteau et des personnages d'une épaisseur dingue, voilà les éléments de ce Jenny Finn. Quand au trait de Troy Nixey, il donne chair à cette aventure à tel point qu'on a l'impression qu'elle a été imaginée pour lui. Ah oui, c'est le cas !
Là où on aurait pu craindre, c’est concernant le dernier chapitre qui est illustré par Farel Dalrymple. Sans copier totalement le style de son prédécesseur, le dessinateur conserve les particularités de Jenny Finn en lui insufflant une dose de modernité et encore plus de dynamisme. Là aussi, on est au-delà des frontières du réel. Et puis il y a la colorisation qui renforce l'ambiance pesante tout en permettant aux monstres d’irradiés.

Avec cette reddition de Jenny Finn, les amoureux de comics hors normes vont se régaler. Pour les autres, apprêtez-vous à recevoir une claque magistrale.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Krys Farell - Opération Wild Boars
Voir la fiche produit
Planche l'Or et le Sang tome ...
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T02
Voir la fiche produit
7 dragons - sept guerriers affrontent les sept derniers dragons du monde
Acheter sur BD Fugue
vagabond tome 11
Acheter sur BD Fugue
l'aventure d'une bd
Acheter sur BD Fugue
sobd
sobd SOBD
Retourner en haut de page