0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Julie Doohan 2.Wild Mustang Saloon

Julie Doohan 2.Wild Mustang Saloon

Acheter sur BD Fugue
Julie Doohan
2.Wild Mustang Saloon
 
Scénario : Thierry Cailleteau
Dessins : Luc Brahy
Couleurs : Simon Champelovier
Éditions : Delcourt
 
Après quatre années de paix relative, la guerre entre Julie Doohan et Mozza, le mafieux italien, est relancée lorsque la jeune femme ouvre le Wild Mustang Saloon. Le gangster a juste oublié que Julie n’est jamais seule : tout Stanwood est toujours prêt à défendre les siens.
Suite de la vendetta aux temps de la prohibition. Un album musclé extrêmement agréable à lire !
 

Quatre ans se sont écoulés depuis l'assassinat de Doyle Doohan et la reprise de la distillerie clandestine par Julie, sa fille. Quatre ans depuis la trêve signée entre le chef irlandais Rourke, client de Julie et le mafieux italien Mozza. Quatre ans que Julie et son professeur de chimie ont consacré à élaborer un bourbon à l'excellent rapport qualité-prix. Quatre ans que Julie met de l'argent de côté pour relancer le Wild Mustang Saloon. Afin d’attirer les clients, la bootlegger met le paquet : musique, spectacle et alcool, tout est haut de gamme. Seulement, cela ne fait ne plaît pas à Mozza qui lui fait savoir. Si Rourke fait le dos rond en attendant de pouvoir commercialiser le fameux bourbon, Mozza sonne la charge. Il veut détruire le saloon et, s'il le peut, Julie également. Pour la jeune femme et cette communauté, cela signifie que la violence est de retour. Mais, à Stanwood, les gens se protègent les uns les autres. Au moins jusqu'à ce que l'amour s'en mêle…

L'album d'ouverture avait fait forte impression. Une héroïne forte et charismatique derrière laquelle toute une communauté faisait bloc pour s’opposer à un caïd de la mafia italienne en pleine prohibition, voilà qui avait tout pour plaire aux lecteurs. Surtout si vous y ajouter une bonne dose d'action. Seulement, lorsque le premier coup est puissant, il peut être difficile de rebondir. Aucun souci pour les artistes Thierry Cailleteau et Luc Braky. Plutôt que de reprendre l'interminable lutte entre Julie et Mozza, le duo préfère faire une pause. On retrouve donc la volcanique jeune femme quatre ans après les violents échauffourées qui ont secoué Stanwood. Cette ellipse est d'autant plus aisée que, pendant ces 4 années, il ne s'est absolument rien passé. Les rares transformations sont exposées rapidement dans deux ou trois vignettes ! Ce qui n'a pas changé non plus, c'est le tempérament de battante de l'héroïne. Elle se retrouve une nouvelle fois embarquée dans une histoire de rivalité comme seul l'Ouest américain en pleine prohibition est capable de créer. L'intrigue ne brille ni par son originalité ni par des rebondissements spectaculaires mais elle est bien construite et très agréable à suivre. Pour faire simple, le caïd de la mafia italienne utilise tous les trucs illégaux pour imposer sa domination et éliminer la nouvelle venue. Et le fait qu'il s'agisse d'une femme l’y pousse encore plus. C'est ainsi que les coups bas succèdent aux coups de force sur fond de clichés de gangsters de la grande époque. L'ensemble est agréable à suivre et on se demande ce que le tifosi va inventer et quelle réaction sera celle de Julie et ses amis. Côté dessin, Julie a également bien grandi. Oubliée la petite étudiante, Luc Brahy nous dévoile une superbe jeune femme qui sait user de ses atours pour parvenir à ses fins. Beaucoup de sex-appeal donc mais jamais de vulgarité, si ce n'est dans les dialogues. Le style du dessinateur d’Imago Mundi sert à merveille ce récit de gendarmes et de contrebandiers. Même s’ils ne sont pas toujours extrêmement précis, les personnages sont bourrés de charme et le choix des cadres vient judicieusement mettre en valeur leurs interactions. Les gros plans fonctionnent suffisamment bien pour qu'on saisisse immédiatement les sentiments et les actions s'intègrent avec justesse dans des décors sobres et réalistes. La colorisation, signée Simon Champelovier, vient compléter cette impression de vérité tout en mettant  la crinière de feu de Julie immédiatement en avant.

Avec ce deuxième épisode, les auteurs mettent un point final à la vendetta de la volcanique Julie Doohan. Vu les qualités de la jeune femme, nous ne pouvons qu'espérer revoir sa chevelure incendiaire dans une nouvelle aventure. En attendant, ne boudons pas notre plaisir en savourant cet album !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4062

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo dédicacé
Voir la fiche produit
Crayonné original signé Hermann Duke ...
Voir la fiche produit
Perdus dans les couloirs du temps
Voir la fiche produit
kaput et zosky tome 2 - les flinguizeurs du cosmos
Acheter sur BD Fugue
lovely complex tome 10
Acheter sur BD Fugue
naguère les étoiles tome 1
Acheter sur BD Fugue
YUME
Mazel porcel
Retourner en haut de page