0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article KRAKEN

KRAKEN

Acheter sur BD Fugue
KRAKEN

Scénario : Emiliano PAGANI
Dessin et Couleurs : Bruno CANNUCCIARI
Editions : SOLEIL


 
Damien, le simple d’esprit ne demande qu’à être compris et à comprendre la mort de son père. Mais l’humanité est bien cruelle pour les gens différents. A moins que celui-ci ne soit réellement un monstre. Kraken, un récit bien ficelé où l’angoisse grandit de page en page. Un album vivement conseillé mais à éviter de lire le soir au bord de la plage.
 

 
En plein Paris, un homme marche sous la pluie un ciré sur le dos, la tête cachée par une capuche. Dans la rue ou dans le métro, les gens le regardent effrayés, les pupilles se dilatent, ils s’écartent à son passage. Cet homme armé de son harpon inspire la peur tel un monstre qui déambule. Quelques rues plus loin, il a rendez-vous chez Serge Dougary, un présentateur TV sur le déclin.
 

Le jeune homme qui est en réalité un ado de 14 ans prénommé Damien est un admirateur de Dougary et plus particulièrement d’une émission qu’il a présentée sur le Kraken. Damien est persuadé que l’animateur peut l’aider à comprendre la mort de son père, disparu pendant un naufrage en pleine mer. Après avoir rencontré Adèle, la mère de Damien, Serge comprend que le jeune homme n’a pas toute sa tête. La curiosité le pousse à rejoindre le village de Selalgues mais sur place c’est un autre monde qu’il va découvrir.
 

Après lecture de cet album, on comprend aisément que cet ouvrage ait obtenu le prix du meilleur album italien du festival Romics de Rome en 2018. Le scénario est bien ficelé, l’introduction permet de bien planter les personnages, leurs caractères, avant leur arrivée sur les lieux de l’action à savoir le village de Selalgues. Car là, c’est une autre histoire. Le jeune homme, pour qui le lecteur va avoir beaucoup de compassion, va se retrouver être le bouc émissaire d’un village qui le rend responsable du manque de poisson. Il faut dire que Damien n’a en réalité pas toute sa tête, il est proche de la démence et prêt à toutes types d’actions pour retrouver le Kraken responsable de la mort de son père.
Le récit bascule alors dans un thriller insoutenable.
Les auteurs profitent de leur récit pour mettre en avant les dangers des croyances, des mythes qui ont la peau dure et peuvent mener à des situations dramatiques.
 


Kraken n’est pas seulement un album surprenant à lire, il est également agréable à visualiser. Son dessinateur Bruno Cannucciari a un dessin très précis, détaillé aussi bien pour les décors que pour les personnages. Chaque trait est mesuré et mis en couleur par une ambiance dans les gris verts avec des flash-back encore plus sombres.
Au final, cet album est une belle surprise que nous vous recommandons chaudement si vous n’avez pas peur de faire des cauchemars.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3843

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Germano
tanco PASS VIP
Retourner en haut de page