0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'aigle et la salamandre Tome 2 Les deux salamandres

L'aigle et la salamandre Tome 2 Les deux salamandres

Scénario : Stéphane Piatzszek
Dessin : Guiseppe Quattrocchi
Couleurs : Vladimir Davidenko
Édition : Quadrants

 
 
Le jeune Gaïus Mus poursuit son enquête pour identifier l’incendiaire de Rome. Un second tome qui marque la résolution de cette enquête mais qui ouvre aussi la porte à une suite.
Un récit historique et policier bien ficelé.
 
Rome, 64 après Jésus Christ. La ville éternelle a perdu de sa superbe. Le grand incendie l’a détruite au deux tiers. Si la vie reprend lentement ses droits, nombreux sont les citoyens à avoir perdu un être cher. C’est le cas de Gaïus Atius Mus. Il a perdu son père dans les flammes. L’esclave qui l’a élevé est accusé d’avoir participé à l’incendie et la fortune familiale a servi  à indemniser les victimes. Pour ne rien arranger, le préfet Tigellin lui demande d’identifier le véritable incendiaire. Déboussolé, Gaïus vient chercher du soutien auprès de Sénèque. Fidèle à ses habitudes, le vieux philosophe exilé le met en garde car des forces puissantes semblent se cacher dans les cendres encore fumantes de Rome. N’ayant cure de ces mises en gardes, et plus rien à perdre, Gaïus, déjà surnommé la petite salamandre en souvenir de son père, continue son enquête. Il se retrouve coincé dans une lutte entre deux serpents : le préfet Tigellin et le favori de l’empereur, Fronto. Mais il semble qu’un troisième larron souhaite tirer les marrons du feu.
 
Les auteurs nous présentent un événement majeur de l’histoire antique. Presque 2000 ans plus tard, le grand incendie de Rome reste toujours un sujet de fantasmes et de théories plus ou moins loufoques tant la personnalité de l’empereur, Néron, reste mystérieuse. C’est  dans ce décor qu’ils font  évoluer leur personnage principal : Gaïus Mus. Fils d’assureur, l’incendie a couté la vie de à son père et sa richesse. En revanche, il découvre de nombreux secrets et se retrouve pris dans des conflits de clans pour obtenir les faveurs de l’empereur. L’intrigue, posée à l’ouverture de la série, se développe dans ce tome 2. Gaïus continue son enquête dans les arcanes du pouvoir. Secondé par un mystérieux protecteur, il résout l’énigme de l’incendie et des secrets de son père. Il n’en reste pas moins toujours un jouet entre des mains de puissants.

Coté dessin, Guisepe Quattrocchi travaille désormais en solo. Le trait conserve ses qualités de réalisme et gagne en énergie.  Malheureusement, la mise en couleur continue d’assombrir et  d’alourdir les traits, rendant les personnages parfois peu identifiables. En revanche, les décors extérieurs sont, eux, parfaitement exécutés. Ils renvoient à la vie quotidienne romaine au début de notre ère ; mélange de richesse du Forum et de dynamisme des quartiers commerçants.

Au final, l’intrigue principale se clôt avec cet album mais Gaïus hérite de la fonction de son père et il n’a pas fini d’enquêter dans les alcôves du pouvoir. Une série aussi digne  d’intérêt, donc, par son histoire que par son cadre historique.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2596

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
INFILTRES tome 2 - planche 29 ...
Voir la fiche produit
Les Indes noires
Voir la fiche produit
Ganesha 5 steampunk
Voir la fiche produit
les seigneurs de Cornwall tome 3 - de passion et de haine
Acheter sur BD Fugue
L'or tome 1 - Issaïas
Acheter sur BD Fugue
NEO-ATOMICUS
HOT SPACE NEO-ATOMICUS
Retourner en haut de page