0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'amour est une haine comme les autres

L'amour est une haine comme les autres

Scénario : Stéphane Louis
Dessin : Lionel Marty
Couleur : Véra Daviet
Editions : Grand Angle 

Dans les années 30, l’amitié ne peut être vécue que si elle est de la même couleur. Mais l’opiniâtreté de deux jeunes enfants est peut-être le point de départ d’un changement de notre société. « L’amour est une haine comme les autres », une amitié interdite poignante sous la plume d’un Stéphane Louis à la hauteur de son talent.

William et Abelard se sont connus dans les années 30. C’était alors de jeunes enfants, insouciants et solidaires. Leur pacte d’amitié est né lorsque Will a sauvé Abe de la noyade. Depuis ce jour, Abe étant pourvu d’une intelligence hors norme promis à Will de l’aider dans ses études et à gérer la société de son père. Will, de son côté, ayant un avenir tout tracé, promis à Abe de toujours lui trouver du travail. Cette amitié n’a rien de choquant dans le meilleur des mondes mais une différence oppose les deux garçons. Abe est noir et Will est blanc. Dans les années 30 en Louisiane, cette différence est synonyme d’incompatibilité et encore moins d’amitiés aux yeux des deux parties. Les garçons grandissent et à l’âge adulte, ils doivent vivre cette amitié cachée, telle une maladie ou deux amants inavouables. Jusqu’au jour où Will tombe amoureux de Gwendoline. Cet amour va-t-il remettre en cause leur amitié et mettre en danger la vie d’Abelard?

Attention! on vous prévient de suite, avec « L’amour est une haine comme les autres », vous venaez de mettre la main sur un album exceptionnel. Et ceci pour plusieurs raisons:

Le sujet de la ségrégation raciale a, certes, déjà été exploité mais au-delà de l’histoire d’amitié entre les deux personnages, cet album permet de replanter les conditions de vie et de haine raciale ainsi que les quelques lueurs d’amélioration vécues aux EtatUnis depuis les années 30.

 

Il était donc inenvisageable à cette époque de vivre une amitié avec une personne de couleur différente. Will comme Abe subissent chacun des remontrances voire violences de la part de leur famille vis-à-vis de cette amitié. Celle-ci est vécue comme une maladie, une relation tabou voir dangereuse comme a pu l’être l’homosexualité (également évoquée dans cet album). Heureusement les enfants ont grandis et fait grandir avec eux la société. Mais Louis, rappelle à travers cette histoire que le siècle dernier n’est pas si loin et que les démons ne sont que des volcans endormis.

Revenons à l’album en lui-même où l’auteur Stéphane Louis prouve qu’il n’est pas qu’un dessinateur de SF mais également un grand scénariste. Pour preuve, au delà des références historiques, L’auteur va utiliser de très nombreux flash back pour développer son récit. Cet exercice est plus que périlleux car il peut vite faire perdre le fil au lecteur. Et bien là, ces flash back sont intelligemment placés et enrichissent le récit et permettent d’analyser encore mieux la situation et les réactions des acteurs.

Le jeu de rôle entre ces derniers est impressionnant, il va aller de rebondissement en rebondissement, il est impossible de détecter quelle direction les deux hommes vont emprunter et ceci jusqu’à la dernière planche.
 

Vous l’aurez compris, le scénariste a mit toute son énergie dans cet album. Mais une belle histoire mérite de belles couleurs (Vera Daviet) et un beau dessin (Lionel Marty).

Lionel Marty a mit en place un découpage dynamique, jouant souvent sur de grandes vignettes pour pouvoir faire ressortir la tension des situations ou les expressions physiques des personnages.

Nous ne pouvons que vous conseiller cet album si vous aimez lire de belles histoires.



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2897

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

llustration pour livre Associatif pour enfants
Voir la fiche produit
Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
Mon homme presque parfait
Voir la fiche produit
Planche originale Mon Père ce Poivrot
Voir la fiche produit
Martin Bonheur
Acheter sur BD Fugue
Templier tome 3 - Dans les mains de Lucifer
Acheter sur BD Fugue
miss Deeplane ; tomber les masques
Acheter sur BD Fugue
gilson
Tolden louis
Retourner en haut de page