0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'animateur

L'animateur

Acheter sur BD Fugue
L'animateur

Scénario et Dessin : JUANUNGO
Editions : DELCOURT

 
Lorsque l’on passe de la cancérologie aux soins palliatifs, tout le monde sait que le temps est compté. Le père de Juanungo a choisi de poursuivre son activité d’animateur jusqu’au bout avec l’aide d’un infirmier à ses côtés. Un ouvrage à la fois émouvant et joyeux qui rend un bel hommage mais aussi une vision différente à l’approche de la mort.
 

 
En Argentine à Buenos Aires, un duo patiente dans une salle d’attente en attendant d’être reçu par le médecin. Ils viennent prendre des nouvelles de leur père atteint d’un cancer. Les nouvelles ne sont pas réjouissantes, leur père nommé Néno est en phase terminale, il lui reste six mois à vivre. A la sortie du rendez-vous, le duo se rend au domicile de Néno où il est hospitalisé. Sur le chemin, la fille annonce à son frère qu’elle a embauché un infirmier à domicile pour s’occuper de leur père. A peine arrivés, on sonne à la porte, c’est l’infirmier qui est à l’heure du rendez-vous. Ils découvrent un grand gaillard un peu hébété sur le seuil qu’ils invitent à s’installer dans le salon en attendant de préparer une collation. Pendant ce temps, le jeune homme observe autour de lui et découvre que tous les objets accrochés au mur, sur les étagères ont un lien avec le cinéma. On y trouve des livres, des bobines, un appareil de projection. Ces objets ne sont pas là par hasard, Néno fait du cinéma d’animateur. Vient ensuite la rencontre entre les deux hommes, le premier rendez-vous est plutôt tendu, Néno ne voulant pas de la présence de cet intrus dans sa vie.
 
L'Animateur - (Juanungo) - Tranche de Vie [BDNET.COM]


Rodolfo « Rufo » Saenz Valiente, réalisateur de films d’animation, est décédé d’un cancer à Buenos Aires en 2006. Cet homme n’est autre que le père du scénariste & dessinateur Juanungo à qui il a voulu rendre hommage à travers ce roman graphique. L’histoire est bien entendu romancée notamment pour les scènes privées entre l’infirmier et son père mais pour le reste, les lecteurs vont se retrouver en direct avec le père de l’auteur, à leurs côtés pour vivre les dernier mois de sa vie. Page par page, les relations entre les deux hommes vont se modeler, à l’image d’un film d’animation, chacun apprenant à connaître l’autre, la maladie, le besoin d’aide.
 
L'Animateur - BD, avis, informations, images, albums - BDTheque.com


Ce roman n’est pas pour autant triste. Malgré la maladie, la souffrance, la mort qui sont des composants incontournables de ce récit, l’histoire reste positive et nous en retiendrons une belle histoire d’amitié, la découverte d’un beau métier qui a tendance à disparaitre, la passion d’un homme pour la vie et son métier, le professionnalisme d’un jeune infirmier peut-être pas si beta que cela. L’auteur se permettra également quelques touches d’humour à travers son dessin aux allures de dessin de presse.
Au final, une belle histoire, forcément poignante et émouvante mais qui rend un bel hommage au père de Juanungo qui aura pris du plaisir à la vie jusque dans ses derniers instants et qui serait fier de son fils.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5132

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page