0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'espion de César 1.Memento Mori

L'espion de César 1.Memento Mori

Acheter sur BD Fugue
L'espion de César
Tome 1 - Memento Mori
 
Scénario: Jean Pierre Pécau
Dessin et couleurs: Fafner
Éditions: Delcourt
 
Lorsqu'un pirate mercenaire gaulois et un jeune loup romain s'associent, l'Europe celte peut trembler!
Jean Pierre Pécau et Fafner imaginent un espion à l'époque, et au service de César pour le plus grand bonheur des amoureux du genre.
 

Tout à la fois pirate, mercenaire et Gaulois, Coax se lance à l'abordage d'une galère de Rhodes. À son bord, un  jeune romain prétentieux et en fuite qui affirme que sa rançon sera vite payer mais qu'il saura se venger. L'orgueilleux n'est autre que Jules César et sa vengeance sera, en effet, terrible puisque seul Coax échappe la crucifixion en finissant comme gladiateur dans les arènes de Rome. Heureusement pour lui, César ne l'a pas oublié et il nourrit d'autres dessins pour le gaulois:  Coax lui raconte comment il a perdu sa fille et sa femme et César lui propose de l'aider à découvrir le monstre qui les a tuées. En échange, César souhaite faire de lui un espion dévoué. C'est ainsi que Coax se retrouve en terres helvètes, coincées entre Romains et Germains et éminemment face à l'appétit féroce du nouveau maître de Rome.

De la Guerre des Gaules, nous n'avons que la version de César. Certes, il s'agit d'un ouvrage de première main mais le dictateur manquait cruellement d'objectivité. Toujours est-il que l'élément déclencheur réside dans une importante migration des helvètes menaçant l'ordre établi entre les tribus celtes. Jean-Pierre Pécau connait bien ses classiques. Cet épisode, Goscinny le suggérait déjà lorsqu'il envoya son petit gaulois teigneux chez les helvètes. L'idée même que César ait pu faire avoir des espions afin de faciliter ses conquêtes était déjà évoqué pour l'Égypte de Cléopâtre. Que l'idée ne soit pas neuve, c'est une évidence mais le scénariste se l'approprie pour en faire quelque chose d'extrêmement originale. Grâce à un scénario un peu à rebours, il réussit à conserver une bonne dose de suspense durant l'intégralité de l'album. Ce dernier peut même être lui comme un one shoot, si on fait exception de l'ultime rebondissement qui lance à merveille le deuxième opus, prévu pour l'an prochain. Mais revenons à cet album d'ouverture, qui n'est pas réellement un car, avec son rythme soutenu et ses nombreuses péripéties et trahisons, le lecteur est immédiatement plongé dans l'intrigue. Mais attention, plongé dans l'intrigue ne veut pas dire apprécier les personnages. Tous, autant qu'ils sont, semblent d'une noirceur extrême, tiraillés par des sentiments contraires. Cet état d'esprit, Fafner réussit à le faire transparaître grâce à un trait frustre et brutal. Bien sûr, cela sied parfaitement à l'intrigue mais cela confère aussi un sentiment d'inachevé ou tout du moins une impression d'inégalité dans le dessin. Impression qui semble se confirmer par une colorisation à dominante de blanc qui, certes renvoie souvent à la neige alpine, mais qui est aussi très présente à Rome comme en Méditerranée.

L'espion de César est donc un mélange entre Conan le Barbare et La Guerre des Gaules. Un album pour les passionnés de ces genres.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

The Babe tome 1
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
Retour vers le futur
Voir la fiche produit
Jojo's Bizarre adventure - Steel Ball Run tome 10
Acheter sur BD Fugue
Coq de combat Tome 15 - nouvelle édition
Acheter sur BD Fugue
Dance in the Vampire Bund - Scarlet Order tome 1
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page