0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article LA CAGE AUX CONS

LA CAGE AUX CONS

Acheter sur BD Fugue
LA CAGE AUX CONS

Scénario : Matthieu ANGOTTI
Dessin : Robin RECHT
D'après Franz Bartelt
Editions : DELCOURT


 
On est toujours le con de quelqu’un, et lorsque c’est son tour, le mieux est de s’en rendre compte rapidement. La cage aux cons, un récit qui sort de l’ordinaire avec une histoire qui tient la route, plus de l’Audiard que du Veber. Avec un Robin Recht qui sort de sa zone de confort pour notre plus grand plaisir.
 

 
La nuit tombe et je ne vais pas pouvoir échapper à cette énième scène de ménage. De mon côté, tout va bien mais pour Karine, ma femme, mon unique amour, rien ne va plus. Je pense qu’elle m’aime autant que l’argent et là comme il n’y a plus de pognon, c’est le drame. Je n’ai pas d’autre solution que d’en trouver. Je quitte notre lugubre coin de paradis qui nous sert de maison pour me réfugier à mon QG au coin de la rue chez « Lambert ». Après deux trois verres, j’entends dans le fond de la salle les voix monter. Un mec ivre mort se vante d’avoir plus de pognon qu’il n’en a besoin. Il aurait même un tiroir rempli de billets où il n’y aurait plus qu’à se servir. Le con ! Il ne doit pas avoir inventé l’eau chaude pour raconter de telles conneries. Je vais le suivre, attendre qu’il s’endorme et vu dans l’état où il est cela ne va prendre longtemps, entrer dans la maison et me servir. Le con, il ne va rien comprendre. Bon tout ne s’est pas passé comme prévu, le con s’est réveillé, il m’a braqué et me voici maintenant séquestré dans sa putain de maison. Je ne suis pas malheureux mais il est encore plus con que je pensais.
 
Bande dessinée :


 
Dans les brèves de comptoir, il est courant t’entendre que l’on est toujours le con de quelqu’un et rassuré quand on a trouvé son con. Le plus difficile est de détecter la situation dans laquelle on se retrouve le con de quelqu’un d’autre sans s’en apercevoir.
C’est un peu la situation dans laquelle va se retrouver le protagoniste de cette histoire. Sans porter de nom car être con, c’est à la portée de tout le monde, notre protagoniste va se positionner en rôle de conteur d’histoire.
 



Un fois le piège de la connerie refermé, les deux personnages vont presque vivre un huit clos dans cette maison appartenant à Jacques Cageot-Dinguet. Notre protagoniste va passer par plusieurs phases tantôt victime, tantôt complice, il est partagé entre les sentiments de vouloir fuir et celui de rester. Cela fait le charme de cet ouvrage où le lecteur tente de déceler quel est le plus con des deux acteurs. Mais ne vous trompez pas, nous ne sommes pas dans un ouvrage comique mais plutôt dans une histoire à la Audiard, parole comprise.
 
La cage aux cons – matthieu angotti – robin recht – franz bartelt – polar –  otage – prisonnier – cambriolage mal passé – parodie – noir – clope –  Branchés Culture


Une fois le décor planté et la mise en scène, le découpage est unilatéral. Trois cases par planche, simple, efficace et le rythme ou le suspense n’en souffrent pas du tout. Joli travail réalisé par Matthieu Angotti. Le graphisme est assuré par Robin Recht, auteur entre autres d’un Conan, Elric ou encore certains volets du Troisième testament. Vous l’aurez compris, on est bien loin de cet univers, l’auteur est sorti de sa zone de confort, il a pris sa palette noir et blanc, épaissi les traits et donné de la prestance à ses personnages pour ne pas dévoiler rapidement quel était le con de l’histoire.
Un très bon moment passé en compagnie de cet ouvrage qui sort des lectures habituelles.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3851

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

totendom tome 2
Acheter sur BD Fugue
totendom tome 1 - acte 1
Acheter sur BD Fugue
Germano
tanco Germano
Retourner en haut de page