0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La couronne de verre Tome1 Plus peine que gloire

La couronne de verre Tome1 Plus peine que gloire

Acheter sur BD Fugue
La couronne de verre
Tome 1
Plus peine que gloire
 
Scénario : France Richemond
Dessin : Tommaso Bennato
Couleurs : Hugo Poupelin
Éditions : Delcourt
 
La guerre de cent ans est une période terriblement complexe de l'histoire de France. Mise en image par la BD, elle prend vie sous nos yeux. La couronne de verre, préquel très réussi du Trône d'argile, nous raconte la période allant de la mort de Charles V à la bataille d'Azincourt. Cette intrigue romance l'histoire de France avec brio grâce au talent de France Richemond et de Tommaso Bennato.

En l'an de grâce 1380, le royaume de France a retrouvé un semblant de paix et de prospérité. Le roi Charles V, par une double manœuvre osée a renforcé sa couronne et affaibli quelque peu l'Angleterre. Malheureusement, au terme de 16 années de règne, le roi meurt, laissant le trône à son fils âgé seulement de 12 ans. Charles VI devient immédiatement un appât pour ses oncles : les ducs d'Anjou, de Bourgogne et du Berry. Le plus prompt est l'aîné, Anjou, qui vient de se faire adopter par la reine de Naples en fâcheuse posture. Il n'hésite pas à s'approprier le trésor royal afin de conquérir son trône. Un peu en retrait de ces considérations géopolitiques, le jeune Guillaume du Châtel, chambellan de Louis de Valois, frère du roi, introduit à la cour son jeune frère, Tanneguy. Si ses débuts sont hésitants, le jeune homme trouve rapidement sa place au service des frères royaux. Mieux, grâce au naturel et son relationnel, il se lie avec les gamins des rues de Paris pour en faire les yeux et les oreilles du jeune roi. Il faut dire qu'en ces temps troublés, la couronne de Charles VI est véritablement en verre.

Le roi est mort ! Vive le roi ! C'est comme cela que l'on pourrait qualifier la Couronne de verre. Il s'agit du préquel du royal Trône d'argile et il s'en montre le digne successeur. Il faut dire que la filiation est aisée puisque la scénariste-historienne France Richemond a œuvré comme coscénariste à la première saga. Elle en connaît donc toutes les ficelles et elle s'en ressert ici. Elle connaît également ses classiques comme Georges Duby et les innombrables auteurs de vulgarisation à l'image d'Alain Decaux ou Maurice Druon. Elle lance donc son intrigue à la mort de Charles V: la guerre continue toujours mais le royaume de France est désormais plus fort et puissant. Ça, c'est sans compter sur les cupides oncles du nouveau Charles VI. Entre la duplicité et la fourberie de Louis d'Anjou et l'ambition démesurée de Philippe le Hardi de Bourgogne, le jeune au roi ne peut compter que sur son propre frère, le plus jeune encore Louis de Valois. Aucun de ces illustres personnages n'est pourtant le véritable héros de cette fresque historique. C'est en réalité un autre gamin, pas plus vieux que le roi, Tanneguy du Châtel dont le frère est déjà au service de la famille royale. Là encore, la scénariste nous livre sa façon de fabriquer cette histoire romancée dans une post-face à la lecture aussi limpide qu'instructive. Ces qualités, on les retrouve dans l'album. L'exposition est claire et les flash-backs sont constructifs et toujours judicieusement placés. Par la suite, les nombreuses ellipses rendent l'intrigue haletante sans jamais déranger la compréhension. Le dessin est assuré par l'italien Tommaso Bennato et son trait réaliste fait merveille. Malgré le grand nombre de personnages, tous sont identifiables au premier regard et leur charisme est judicieusement perceptible. Et puis, le dessinateur prend beaucoup de plaisir, et il nous en donne au passage, avec des décors dont certains sont absolument somptueux à l'image du sacre de Charles VI en la cathédrale de Reims. Le dessinateur transalpin s'illustre aussi grâce à une mise en image originale qui sait se mettre au service de la narration. Le tout est mise en couleur par Hugo Poupelin qui parachève ainsi la tonalité médiévale de l'oeuvre.

C'est donc une magnifique œuvre de vulgarisation historique que cette Couronne de verre. Un album qui divertit autant qu'il instruit ! Une véritable réussite !
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4087

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Couleur - Paul ...
Voir la fiche produit
Le Vieux Docteur A T Still ...
Voir la fiche produit
wingman tome 1
Acheter sur BD Fugue
Coq de combat tome 34
Acheter sur BD Fugue
Jinbe Évolution tome 12
Acheter sur BD Fugue
Super Voisins Tome 1: Résidence Apocalyptique
maffre Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page