0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article LE BOURDONNEMENT D'UN MOUSTIQUE

LE BOURDONNEMENT D'UN MOUSTIQUE

Acheter sur BD Fugue
LE BOURDONNEMENT D’UN MOUSTIQUE
 
Scénario et dessin : Andrea Ferraris
Couleur : Daniela Mastrorilli
Editions : Delcourt/Mirages

 
Andrea Ferraris, auteur reconnu en Italie, nous livre un magnifique témoignage autobiographique sur le processus qui l’a amené à adopter sa fille, Sarvari, une jeune indienne. Entre les difficultés émotionnelles, le parcours administratif compliqué et un choc culturel en Inde, Andrea et sa compagne vont vivre une sacrée aventure que ‘auteur partage dans cet album pour notre plus grand plaisir.
 

A l’aube de la trentaine, Andrea Ferraris voit la vie d’un nouvel œil. Dessinateur de Mickey en Italie depuis quelques années, il veut rentrer dans un nouveau cycle de sa vie après avoir profité de sa jeunesse entre apéro en terrasse et fête entre amis.

Pour cela, ils envisagent avec sa compagne, Daniela, de devenir parents mais malheureusement, entre des spermatozoïdes un peu paresseux et des kystes aux ovaires, le couple rencontre des difficultés. Très rapidement, mais après une réelle réflexion, ils décident d’adopter.
 

Commence alors un long processus administratif entre mariage (obligatoire en Italie à l’époque pour adopter) et création d’un dossier administratif. Ensuite, avec d’autres parents dans la même situation, ils sont préparés, tant psychologiquement qu’au niveau organisationnel, par une association.

Finalement le grand jour arrive et le couple s’envole pour l’Inde afin de rencontrer leur petite fille : Sarvari. Cependant tout ne va pas être un long fleuve tranquille puisqu’Andrea et Daniela vont devoir surmonter de nombreuses difficultés entre la barrière de la langue, le choc culturel d’un pays comme l’Inde ou bien encore l’attachement de la petite fille aux membres de l’orphelinat dans lequel elle vit depuis deux ans. Le couple va devoir faire preuve d’une bonne dose d’adaptation et apprendre à s’apprivoiser mutuellement avec la petite fille, qui, progressivement, va devenir leur fille…

En racontant sa propre histoire, Andrea Ferraris, prend le risque de ne pas réussir à transmettre ses souvenirs et ses émotions de façon intéressante pour le lecteur mais je vous rassure tout de suite, l’auteur parvient aisément à dépasser cet écueil. Entre partage d’anecdotes, moments oniriques ou humoristiques, Andrea Ferraris raconte son histoire et celle de sa famille avec autant de brio que de tendresse. L’auteur partage également ses questions et ses peurs : sera-t-il un bon père ? La jeune fille les adoptera-t-elle ?...
 

Son dessin à l’aquarelle est tout autant magnifique. Il est de plus réhaussé par les très belles couleurs de Daniela Mastrorilli. Tout cela nous permet vraiment de nous immerger dans l’histoire et notamment dans les paysages chatoyants de l’Inde.

Une très belle histoire et un témoignage très intéressant à découvrir !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4048

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Sérigraphie Bermuda 8
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo dédicacé
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
Ben Hamida
Mazel porcel
Retourner en haut de page