0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le Chevalier à la Licorne

Le Chevalier à la Licorne

Acheter sur BD Fugue

Scénariste : Stéphane Piatzszek

Dessinateur : Guillermo G. Escalada

 

Voilà un one-shot historique et psychologique fort original servi par un magnifique dessin. A conseiller à tous les passionnés du Moyen Âge qui veulent mieux comprendre les acteurs de cette période, loin des clichés habituels sur la chevalerie.

Nous sommes en l'an 1346, en plein milieu de la bataille de Crécy où la chevalerie française est décimée par les archers anglais. Juan Fernandez de Heredia, commandeur de l'ordre des Hospitaliers, laisse son cheval au roi de France pour qu'il puisse s'échapper. Encerclé par l'ennemi, Juan est gravement blessé et laissé pour mort. Seule l'apparition d'une mystérieuse Licorne lui permettra de survivre. Il n'aura de cesse alors de poursuivre cette étrange apparition.

Le scénario est construit sur des bases historiques solides : Juan Fernandez de Heredia a réellement existé (il est même devenu Grand Maître de son ordre) et a effectivement donné son cheval au roi de France lors d'un épisode de la bataille de Crécy resté célèbre. Mais le propos de Stéphane Platzszek n'est pas de nous conter une page d'histoire ni de faire une biographie mais plutôt de nous inviter dans la tête d'un chevalier du Moyen Âge. A travers la quête sans fin d'une créature imaginaire, c'est toute la psychologie d'un moine-soldat du XIVe siècle qui est illustrée. Un homme pieux dont la foi teinté de mysticisme a besoin d'un exutoire afin de se remettre de la terrible épreuve qu'il a subi. Et effectivement, en peu de mots, le récit réussit à nous faire comprendre la psychologie complexe de l'Hospitalier et les tourments qui l'agitent.


Le dessin de Guillermo G. Escalada est tout simplement magnifique. Classique mais d'une grande force de caractère, on admire tout particulièrement les visages des personnages tous aussi inoubliables les uns que les autres, sans parler de la majestueuse créature qui donne son nom à l'album. On comprend mieux l'obsession du héros. Le découpage est moderne, parfois dynamique, parfois plus contemplatif, selon les périodes de la vie du chevalier. Et les pages sans aucun texte ne sont pas moins envoûtantes que les autres, bien au contraire. Guillermo avait signé jusqu'à présent les illustrations d'un livre sur les nains, pour sa première BD il démontre qu'il a un talent hors du commun.




Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4395

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

L'or tome 1 - Issaïas
Acheter sur BD Fugue
Le Chevalier à la Licorne
Acheter sur BD Fugue
Ordures tome 1
Acheter sur BD Fugue
folies bergère
folies bergère CONQUETES TOME 9
Retourner en haut de page