0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le clan des Otori tome 2

Le clan des Otori tome 2

Acheter sur BD Fugue

Le clan des Otori
le silence du rossignol - tome 2

 
Scénario : Stéphane Melchior
Dessin : Benjamin Bachelier
Couleurs : Benjamin Bachelier
Éditions : Gallimard



Au cœur d'un Japon féodal mythique, Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier, continu de nous régaler avec leur adaptation de la saga épique imaginée par l’autrice britannique Lian Hearn, "Le Clan des Otori". Après avoir planté le décor et les protagonistes d’un univers riche et complexe dans le tome 1, nous retrouvons nos héros dans un second volet des plus réussi.
 


Souvenez-vous, dans un Japon féodal, un jeune garçon du clan des invisibles, qui vivait auprès des siens dans un village tranquille au cœur des montagnes, avait échappé de peu à un massacre orchestré par le redoutable sire Iida, chef du clan des Tohan. Il dut sa vie à sire Shigeru du clan des Otori, dernier héritier légitime du clan Otori et ennemi juré d'Iida.
Le jeune homme prénommé Tomasu fut rebaptisé Takeo, après avoir été adopté par Shigeru.
Takeo possède des pouvoirs qu'il semble lui-même ignorer, mais qui lui sont peu à peu enseignés par sire Kenji, vieux maître d'armes et ami dévoué des Otori. Shigeru a de grandes espérances pour le jeune homme, et compte sur sa fidélité de fils adoptif pour fomenter sa vengeance.
En parallèle, nous faisions la connaissance de Shirakawa Kaede, la fille d'un seigneur de l'Ouest retenue en otage par les Tohan. Cette jeune femme âgée maintenant de 15 ans à la sinistre réputation d'apporter la mort aux hommes qui la désirent. C'est pourquoi, Iida Sadamu, chef des Tohan, a décidé de l'offrir en mariage à Shigeru prétextant une alliance des clans.
Shigeru bien qu'éperdument épris de dame Maruyama, n'a d'autres choix que d'accepter et de se rendre en terre hostile accompagnée de Takeo et Kenji afin de célébrer les noces.
En chemin, pour Inuyama, Takeo rencontre Kaede et un amour fou et secret naît au premier échange de regard entre les deux jeunes gens, que tout deux s'empressent aussitôt de dissimuler.
Arrivé à la résidence d'Iida, tous sont convaincus que ce mariage est un piège et que la mort peut se cacher n'importe où. Mais Shigeru voit là une occasion en or de s'infiltrer dans la résidence d'Iida et de l'assassiner. Ils ont un atout majeur et secret, car en effet Takeo et ses pouvoir hérités de la tribu, pourrait bien faire basculer la balance en leur faveur. Cependant, la mission risque de s'avérer difficile tant, Iida est prudent : entouré d'une garde rapprochée, il se cache dans sa forteresse derrière le parquet du rossignol qui siffle tel les oiseaux au moindre pas, de plus il détient en otage le grand amour de Shigeru.
Takeo, parviendra-t-il à mener la mission qui lui a été attribuée ? Une chose est sûre, dans ce second volet, de nombreux masques vont tomber ! Mais je ne donnerai pas plus de détails au risque de révéler des éléments de l'histoire qu'il est préférable de découvrir au fil du récit.
Dans ce très réussi tome 2, Stéphane Melchior parvient une fois de plus à retranscrire un Japon médiéval dans lequel on se plonge avec délectation. Il s'agit néanmoins d'un Japon mythique voir mystique où le fantastique prend souvent le pas.
Les intrigues y sont nombreuses et complexes, menées tambour battant, nous tenant en haleine du début à la fin. Nous nous posons autant de questions que le jeune Takeo découvrant peu à peu son nouvel environnement. Un récit soutenu par l'amour et la vengeance qui nous happe dès les premières pages. Le dessin de Benjamin Bachelier y est aussi pour beaucoup, avec un trait qui s'affirme. Toujours aussi soigné et documenté, poétique à la manière des estampes traditionnelles. Son trait est vraiment expressif et retranscrit parfaitement ce Japon fantasmagorique dans des tons pales et des couleurs froides.
Amitié, trahison, suspens et combats sanglants rythment ce second volet. Si vous êtes un, tant soit peu sensible aux ambiances asiatiques, aucun doute que vous succomberez aux Otori. Une saga dépaysante, qui se dévore littéralement !


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Scoupe et Tourbillon lueur dans la ...
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
20 ans du guerre
Voir la fiche produit
Princesse aime princesse
Acheter sur BD Fugue
L'étranger - édition spéciale 10 ans
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page