0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le dévoreur de souvenirs

Le dévoreur de souvenirs

Acheter sur BD Fugue

Le dévoreur de souvenir T1&2

 

SCENARIO : Kyoya Origami

DESSIN : Nachiyo Murayama

EDITEUR : Delcourt Tonkam

  

Un jeune garçon enquête sur une légende urbaine pour son mémoire de recherche et découvre que derrière les mythes, il y a toujours une part de vérité.

 

 

“Ryoichi, étudiant, mène des recherches sur les légendes urbaines et s'intéresse à la façon dont elles sont propagées. 

Alors que plusieurs personnes perdent subitement et étrangement la mémoire autour de lui, il entend de plus en plus parler d’un mystérieux monstre, le Kiokuya, qui est supposé se nourrir des souvenirs des gens.

Mais ce Kiokuya existe-t-il vraiment ? Et si tel est le cas, quel est son véritable but ? Pourquoi chercherait-il ainsi à effacer la mémoire de ceux qui viennent le voir ? ”

 

C’est une histoire un peu étrange que nous avons là. On a une espèce d’enquête policière pour découvrir l’origine d’un mythe qui se transforme en chasse au monstre. 

Pourtant, contrairement à un policier, on ne peut pas dire qu’il y a beaucoup d’action. L’histoire s’articule principalement autour de Ryoichi, étudiant qui étudie le Kiokuya, le voleur de souvenir. Il y aura tout de même quelques digressions autour d’autres personnages, parfois un peu longues, parfois émouvantes. 

Il est difficile de vous expliquer ce livre sans vous le divulgâcher, ce qui détruirait tout son intérêt, car oui la fin de ce manga est intéressante et surprenante, elle en est l'intérêt principal, peut-être plus que pour d’autres histoires. Nous dirons simplement qu’à force de faire des recherches, Ryoichi va non seulement se rendre compte que la fille qu’il aime l’a totalement oublié, mais aussi découvrir que lui aussi a perdu une partie de sa mémoire. 

Je vous dirai également que l’histoire comme les dessins ont été très bien réalisés. Les décors ne sont pas négligés au profit des expressions des personnages. Cela nous amène à nous poser la question si nous avions la possibilité d’oublier notre ou nos pires souvenirs, la saisirons-nous ? Même si cela voudrait dire être une personne totalement différente ? Un manga à lire.



Isabel
Chroniqueuse
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4193

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page