0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le fantome de l'eau d'Harrowby Hall

Le fantome de l'eau d'Harrowby Hall

Acheter sur BD Fugue

Le fantôme de l'eau d'Harrowby Hall

 
Scénario : Barbara Yelin
Dessin : Barbara Yelin
Couleurs : Barbara Yelin
Éditions : Les Aventuriers de l’Étrange

 

Barbara Yelin, publiée chez les aventuriers de l'étrange, nous propose un album en one-shot intitulé "Le fantôme de l'eau d'Harrowby Hall". Une adaptation d’une nouvelle du célèbre auteur humoristique anglais John Kendrick Bangs. Un album plutôt réussi, parfait pour accompagner les fêtes de fin d'année.
 



Depuis des générations, le manoir d’ Harrowby Hall est hanté. Les propriétaires successifs ont pourtant tout essayé pour se débarrasser de cet effroyable esprit, mais en vain. Chaque année, au moment du réveillon de Noël, le fantôme refait surface, dégoulinant et inondant le manoir au plus grand désarroi de ses occupants. Rien n'y fais et le manoir à l'air condamné à son triste sort jusqu'à ce qu'un héritier décide de ne pas céder à la peur et de réellement prendre les choses en main. Parviendra-t-il à élucider ce mystère et à se débarrasser de cette malédiction et de cet ectoplasme suintant ?

Comme à leur habitude, les aventuriers de l'étrange nous proposent une revisite réussit de contes, réinterprétés avec goût. Cette fois-ci, avec Barbara Yelin aux commande, ils nous propose dans cette adaptation d'un conte de Noël victorien de suivre un fantôme dégoulinant venant perturber les occupants d'une chambre d'un vieux manoir luxueux.

Sur un ton léger, loin du récit angoissant que l'on pourrait imaginer, Barbara Yelin nous plonge directement au cœur du problème. En effet, on comprend très vite les raisons qui ont poussé cette entité à hanter ce lieu. Un album à l'atmosphère singulière entièrement en noir et blanc où seule l'entité spectrale est colorée de bleu.

Un récit bien ficelé fait d'un gaufrier plutôt classique avec de superbes planches en pleine page. C'est plutôt réussit, ça coule tout seul si je peux me permettre l'expression. Peut-être même un peu trop vite sans pour autant nous laisser sur notre faim.

Une belle surprise de fin d'année que je ne peux que vous recommander.



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4549

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Virginia Intégrale
Voir la fiche produit
Le château des Carpathes
Voir la fiche produit
Les Indes noires
Voir la fiche produit
DJET
JEF JEF
Retourner en haut de page