0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les chroniques de Riverdale Tome 1

Les chroniques de Riverdale Tome 1

Les chroniques de Riverdale
Tome 1
 
Scénario : collectif
D’après des histoires de Roberto Aguirre Sacasa
Dessin et couleurs : collectif

 
L’été, les jeunes de Riverdale s’occupent avec des petits jobs. Mais lorsque Jason Blossom disparaît noyé dans la rivière, c’est toute la ville qui est bouleversée. Pour Archie Andrews et sa bande de copains, cela signe surtout le basculement dans l’âge adulte…
Une adaptation fidèle de la série à découvrir absolument.
 



À Riverdale, comme dans toutes les villes les États-Unis, les jeunes occupent leur été avec des petits jobs. La blonde Betty Cooper est partie à Los Angeles pour un stage chez Hello Giggles. Elle laisse  Archie Andrews se faire les muscles  sur un chantier de construction et Jughead Jones à son emploi dans le driving du Starlight. Le trio est donc séparé lorsque le drame survient : Jason Blossom, le capitaine de l'équipe de foot, disparaît noyé dans la rivière. Chacun de nos amis va donc vivre ce drame de façon différente. À plusieurs centaines de kilomètres de là, Véronica Lodge voit sa petite vie virer au cauchemar, après l'arrestation de son père pour fraude et détournement de fonds. Le seul recours, pour elle et sa mère, un petit pied-à-terre à … Riverdale. Les quatre vont se lier d'amitié ; ils vont devoir s'imposer dans l'équipe de foot comme dans celle des pom-pom girl et surtout, surtout supporter les velléités de la reine du lycée, Cheryl Blossom la sœur du noyé. Mais petit à petit, le drame change d'aspect…

Riverdale, c'est un peu l’anti-super-héros. Né aux États-Unis de l'année 40, c'était la seule alternative réelle et réaliste aux comics super-héroïques. En France, la première apparition de la bande à Archie Andrews se fait grâce à la télévision. C'était en 2000 sous le titre Archie, mystères et compagnie. Si cela ne vous dit rien, rassurez-vous, le cahier bonus va vous remettre tout ça d'aplomb car il est impossible d'oublier le bonnet si caractéristique de Jughead Jones. Mais revenons à l’album. Fort du carton de la série sur Netflix, les éditions Glénat par intermédiaire de la collection Log-in, dévoilent Les chroniques de Riverdale. Le principe est assez simple : terminé les gentils ados qui basculent dans le monde adulte. Roberto Aguirre-Sacasa, le maître à penser des scénaristes à insuffler une dose de Twin Peaks chez nos lycéens. Si l'histoire s'ouvre sur une noyade, les multiples changements de focalisation (un par chapitre) nous laissent rapidement supposer qu'on a affaire un meurtre. C'est justement la grande force de l'album, donner à chaque personnage un chapitre afin de le découvrir dans son intimité, dans ses secrets. Évidemment, chaque partie est scénarisée et illustrée par des auteurs différents ; rendant le changement plus perceptible et plus réaliste. Que les mordus se rassurent, l'unité graphique est respectée et on retrouve tout l'art du découpage propre aux destinateurs américains. Même s’ils privilégient l’atmosphère (je pense, entre autre, au fond des pages noir), aux décors et aux personnages, ils réussissent à rendre dynamique cette exposition qui risquait de manquer de souffle.

Si les fans de la série ne seront pas pris au dépourvu par cet album, que ceux qui ne connaissent pas, n'hésite pas à se lancer à la découverte de Riverdale. Ils ne le regretteront pas.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5132

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Chroniques AméricainesTome 1
Voir la fiche produit
Hôtel GRUNDSTONE
Voir la fiche produit
Chroniques Américaines Version normale Tome 2
Voir la fiche produit
Un drame en Livonie
Voir la fiche produit
Les pirates de Barataria tome 5 - le Caire
Acheter sur BD Fugue
la sueur du soleil ; intégrale
Acheter sur BD Fugue
la petite philo de mafalda - bienvenue à l'école !
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page