0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les couloirs aériens

Les couloirs aériens

Acheter sur BD Fugue
Les couloirs aériens
 
Scénaristes : Etienne Davodeau, Christophe Hermenier et Joub
Dessinateur : Etienne Davodeau
Couleurs : Joub
Photographies : Christophe Hermenier

Editeur : Futuropolis

 
Un nouveau Davodeau !
C'est toujours un petit événement... car à chaque lecture d'un de ses albums, quelle claque !
De Quelques jours avec un menteur, en passant par la gloire d'Albert, Chute de vélo, Lulu femme nue (adapté en film) ou plus ressent Les Ignorants : on ne sort jamais indemne de ces lectures !
Et alors celui-ci, Les couloirs aériens, cela donne quoi, car la barre est haute... et bien bravo car c'est vraiment réussi !
 
 
La crise de la quarantaine, ce n'est pas seulement le joyeux démon de midi. Pour Yvan, c'est une femme qui bosse au bout du monde, des enfants envolés, des parents qui décèdent, un boulot qui le lâche... Sale année. Heureusement, il peut toujours compter sur ses vieux potes. Mise en images par Davodeau, cette histoire écrite à six mains sent le vécu.
Voilà pour le pitch proposé par Casemate où les auteurs, Davodeau, Joub et Hermenier se livrent dans une interview formidable que je vous conseille...
 
Encore une fois, c'est la force et l'angle choisi pour conter cette histoire qui la rend très réussie. Yvan, tout de suite, nous touche dans la mesure où c'est monsieur tout le monde avec des soucis que chacun pourrait connaître. Ce n'est pas de la grande aventure, il est au début de l'histoire plutôt paumé, se cherche. Le lecteur aimerait compatir, mais il a quand même un caractère de cochon. Ceci dit, au fil des pages on se surprend à apprécier la façon dont il se reconstruit, et la magie opère, avec ces quelques rebondissements croustillants, notamment avec une vendeuse de raquettes... finalement, on ne lâche plus ce livre, jusqu'au dénouement.
Il nous fait nous poser de bonnes questions sur le temps qui passe, les amis, la famille avec des enfants indépendants qui ont leur vie...
Idée intéressante et originale, des photos d'objets de l'enfance d'Yvan, sont proposées à plusieurs endroits de l'album, cela nous amène un petit goût de nostalgie assez sympa.
 
Le dessin de Davodeau est toujours aussi réussi, souvent sous forme de gaufrier avec 10, 11 ou 12 cases. On suit les personnages de près, souvent en gros plans, ce qui fait admirablement ressortir les émotions des personnages. Les lieux sont aussi très vrais, quand il neige, on a froid !
 
Alors, bonne lecture, que je conseille néanmoins à un lectorat adulte au vu du thème.


LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le suaire T03 dédicace en Couleur
Voir la fiche produit
Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
Dédicace sur l'intégrale un sac de ...
Voir la fiche produit
Le suaire T03 dédicace en Noir ...
Voir la fiche produit
le ciel au-dessus du louvre
Acheter sur BD Fugue
James Joyce ; l'homme de Dublin
Acheter sur BD Fugue
sobd
sobd jimm
Retourner en haut de page