0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les enquêtes du commissaire Raffini

Les enquêtes du commissaire Raffini

Scénario : Rodolphe
Dessin : Maucler
Editions : Tartamundo

Un polar à l’ancienne qui sent bon largot avec une petite pointe de nostalgie comme savent nous offrir Rodolphe et Maucler.

Pierrot avant la guerre, c’était un dur à cuire, le style de gars à te faire sauter n’importe quel coffiot! Mais le temps passe et le Pierrot s’est rangé loin des bleus, tranquillement installé dans sa taule de banlieue avec sa nana. Alors le jour où Dédé le fils de Paul vient lui proposer un dernier coup, Pierrot n’est pas chaud, il se sent rouillé. Mais la vie est dure pour les vioques! Et un petit matelas d’oseille serait le bienvenu pour finir ses vieux jours et offrir à Margot tout un tas de babioles. Seulement les jeunots et le vieux briscard ont beau être des cadors, en face il y a une pointure chez les condés : le commissaire Raffini. Prit en chasse très rapidement, une folle course poursuite contre les malfrats s’engage, course poursuite qui pourrait bien être la dernière pour beaucoup d’entre eux.

Toujours un réel plaisir que celui de suivre le commissaire Raffini dans ses enquêtes. Un véritable retour dans le temps, grâce au scénariste Rodolphe qui, une nouvelle fois, nous plonge dans une ambiance qui n’existe plus où les malfrats avec un code d’honneur des règles et aucune violence gratuite. Un temps qui rappelle les discussions chez le grand père où l’argot était la langue maternelle (à noter le chouette lexique en fin d’album).
 

De son côté le sympathique Christian Maucler continue à faire transparaitre son amour pour le commissaire Raffini à travers son coup de crayon et ses couleurs qui se calent parfaitement à la situation à la fois sombre pour la course poursuite et colorée pour cette belle histoire d’amour entre Margot et Pierrot.
 

Souhaitons maintenant que les Editions Tartamundo accompagnent encore pendant longtemps cette série chère dans le cœur des lecteurs. Il est bon de noter que le commissaire Raffini est né sous le trait de Jacques Ferrandez en 1980 aux éditions Humanoides et ceci pour quatre albums. Christian Maucler prendra la succession en 1994 pour les huit albums suivants et ceci chez pas moins de six éditeurs différents  (Hélyode – Lefrancq - Néo Editions – Albin Michel – Desinge hugo & Cie – et maintenant Tartamundo). Une preuve de longévité que cette série tient une place toute particulière au sein du 9ème art.

 



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

les abîmes du temps tome 3 - la maison du docteur boogie
Acheter sur BD Fugue
Tintagel tome 1 - Yseut la blonde
Acheter sur BD Fugue
london tome 1 - la fenêtre fantôme
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page