0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les Linh Tho Immigrés de force

Les Linh Tho Immigrés de force

Scénario : Pierre Daum
Dessins et couleurs : Clément Baloup
Editions : La boite à bulles
 
 
Alors qu’il couvre un conflit social à Arles, le journaliste de Libération Pierre Daum découvre que des Vietnamiens sont venus planter du riz en Camargue durant la seconde guerre mondiale. C’est le début d’une magistrale et minutieuse enquête que va le mener jusqu’au Vietnam et que va illustrer Clément Baloup avec toute l’émotion de son aquarelle.
 
En ce printemps 2004, la révolte gronde en Camargue. Le groupe Lustucru envisage la fermeture de son usine d’Arles. En plus de fabriquer des pâtes, elle conditionne le riz de la région. Le pigiste de Libération Pierre Daum est envoyé couvrir le conflit. Afin d’être le plus complet possible, le journaliste décide d’interviewer des riziculteurs. Sur le bord de la route, il s’arrête au musée du riz sur une série de photographies surprenantes : des Vietnamiens seraient venus planter du riz durant la Seconde Guerre Mondiale. Interpellé par cette information, le journaliste décide de mener son enquête. Il découvre que 20 000 vietnamiens sont venus en métropole afin de soutenir l’effort de guerre. Pierre Daum souhaite recueillir le maximum de témoignages avant que ces vétérans ne s’éteignent, en France d’abord puis au Vietnam. Si chaque témoin raconte le même déchirement, chaque rencontre est un moment d’émotion. Chaque ONS (Ouvrier Non Spécialisé) narre sa propre histoire, ses rencontres, parfois son mariage. Mais pour tous et pour leurs descendants, cette partie de leur passé  a été tronquée. Il faudra  toute l’énergie de Pierre Daum pour qu’enfin la Camargue reconnaisse l’importance de ces hommes.
 
Si le film Indigènes a mis en avant le rôle des troupes africaines dans la libération de la France entre 1943 et 1945, nombreuses sont les personnes qui ignorent que des Indochinois ont également participés à ce conflit. C’était le cas du journaliste de Libération Pierre Daum. Couvrant un conflit social en Camargue, il découvre que des Vietnamiens sont venus planter du riz dans le delta du Rhône. Stupéfait, il décide de mener son enquête. Mettant ses pas dans ceux d’Albert Londres, il compile les témoignages en France et au Vietnam avant que les derniers témoins ne disparaissent. Tous racontent avec la même émotion le déracinement, le froid, l’attitude des colons et l’incompréhension des métropolitains… Mais parfois apparaissent  aussi l’amitié, l’amour et le retour dans un pays qui n’est plus tout à fait le sien. Pour mettre en image cette enquête, qui de mieux que Clément Baloup ? En effet, le dessinateur aux origines vietnamiennes a su capter l’âme de l'autre pays du sourire mieux qui quiconque. Il dresse une série de portraits extrêmement émouvants. On découvre le cadre de vie de ces anciens ONS et on se dit que le devoir de mémoire a du prendre quelques raccourcis. La mise en couleur, à l’aquarelle n’y est certainement pas étrangère. C’est d’ailleurs par ce devoir de mémoire que se termine l’album, et l’enquête. La France a fait son Mea Culpa et quelques plaques sont apposées sur des mairies camarguaises. Les survivants et leurs familles n’en demandaient pas plus.

Un magnifique album sur la mémoire de notre pays.

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2790

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
les pères indignes
Acheter sur BD Fugue
ma vie d'adulte
Acheter sur BD Fugue
L'Ours Barnabé tome 16 - Trucs et astuces
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page