0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les Zindics Anonymes Mission 2

Les Zindics Anonymes Mission 2

Acheter sur BD Fugue
Les Zindics anonymes
Mission 2
 
Scénario : Carbone
Dessins : James Christ
Couleurs : Cyril Vincent
Éditions : Dupuis
 
Lilia et Tom attendent Clément pour aller au cinéma. Malheureusement, il leur apprend que son frère est dans le coma après une tentative de suicide. Il n’en faut pas plus pour que les Zindics Anonymes ressortent leur panoplie de détective.
Ils vont mener une enquête dans laquelle des thèmes comme la vengeance et les agressions sexuelles seront évoqués faisant de cet album une lecture adolescente malgré le trait très enfantin de James Christ.

La journée s'annonce belle pour Tom et Lilia. Certes le film qu'ils veulent voir fait encore débat mais ils se réjouissent de ce moment passé ensemble. Quant à Clément, il est en retard ! à tel point que Tom décide de se renseigner. Ce qu'il apprend lui fait alors tomber le ciel sur la tête. Baptiste, le frère de Clément est dans le coma, à l'hôpital. Il ne doit la vie qu'à un SDF qui a assisté à sa chute d’un pont du centre-ville. Pour la police, c'est une affaire classée : suicide ! Mais pour Clément, cette version ne colle pas, surtout que de l'alcool et des stupéfiants ont été retrouvés dans le corps sportif de son frangin. Il n'en faut pas plus pour que les Zindics Anonymes ne reprennent du service ! Tom et Lilia se rapprochent de Fred Dubois, journaliste à la rubrique des faits divers. Ensemble, ils vont mener leur enquête qui les mènera du PC de vidéo surveillance de la ville au domicile d'autres suicidés du pont. Avec méthode et logique, les apprentis détectives vont pister la vérité et donner un sacré coup de main à la police…

Les Zindics Anonymes, c'est le nom que Tom avait imaginé afin d'aider son lieutenant de police de père lors d'une enquête sur de mystérieux cambrioleurs. Cette fois, l'enquête touche directement nos apprentis détectives, Tom et Lilia. En effet, elle porte sur la tentative de suicide du frère de leur meilleur ami, Clément. Ils sont certes concernés mais en enquêteurs consciencieux, ils ne ferment aucune porte. Ils vont donc questionner le SDF qui a sauvé Baptiste puis une journaliste du nom de Fred Dubois. Carbone semble s’inspirer ici d’une série de faits divers qui secouent la France depuis un certain temps : le nombre de suicidés se jetant d’un pont aurait augmenter. Elle signe surtout un scénario assez captivant où le mal-être adolescent côtoie l’intrigue policière. Cette qualité est en réalité un défaut de l'album. Traiter du suicide dans un album jeunesse, pourquoi pas. Après tout Pixar a bien traité de la mort dans son dernier film d'animation. Mais ici, Carbon rajoute des thèmes comme la vengeance et les agressions sexuelles qui, eux, sont davantage liés à l'adolescence. Encore une fois, pourquoi pas même si le précèdent album visait un public plus jeune. Seulement, le dessin de James Christ semble lui ne pas avoir subir la même transformation : il s'adresse toujours à un public plutôt jeune. C'est toute l’ambigüité de l'album. Avec un trait oscillant entre le manga et la jeunesse mais une intrigue préadolescente ; le public risque d'y perdre ses petits. Néanmoins, une fois le lecteur identifié, l'album se lit avec un plaisir non feint. On oublie rapidement l'inégale qualité des personnages pour se concentrer sur leur psychologie. Et puis le dessinateur soigne nettement plus ses décors et opte pour une mise en page qui dynamite les vieilles lois et cela, c’est extrêmement rafraîchissant ! D’autant que pour renforcer encore l'immersion, Cyril Vincent opte pour des couleurs vives qui renvoient parfaitement à la jeunesse avec des épisodes beaucoup plus sombres, dans tous les sens du terme.

J’avais été absolument emballé par la première mission des Zindics Anonymes. Évidemment, j’attendais énormément de cette deuxième OP. Le bilan est nuancé ! L’intrigue est très bien conduite mais les thèmes abordés et le trait choisi semblent en décalage avec le public visé. Les préados sont trop jeunes pour ses thèmes et les ados purs et durs sont trop vieux pour ce style. C’est dommage car, encore une fois, l’album est très bien construit et abordent des thèmes peu évoqués pour nos ados.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3208

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien
Voir la fiche produit
Crayonné Balle Tragique P2
Voir la fiche produit
Planche l'Or et le Sang tome ...
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 2 dédicacé
Voir la fiche produit
lucky luke tome 10 - alerte aux pieds-bleus
Acheter sur BD Fugue
Mélusine tome 12 - la belle et la bête (nouvelle édition)
Acheter sur BD Fugue
Attila (Les aventures d') tome 1 - Un métier de chien (édition ...
Acheter sur BD Fugue
grain de liberté
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page