0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Mécanique Céleste

Mécanique Céleste

Acheter sur BD Fugue
Mécanique Céleste

Auteur : Merwan
Editeur : Dargaud


 

Au sommet de son art, Merwan nous emporte dans une aventure post-apocalyptique généreuse, virevoltante et jubilatoire ! C’est ce que l’on peut lire au dos de l’album…
D’habitude l’éditeur a tendance à se lâcher un peu sur ce genre de résumé, pour inciter l’achat, et bien là : c’est tout à fait ça, c'est vraiment ce que j'ai ressentie à la lecture de Mécanique Céleste ! 

 


Dans un monde post-apocalyptique, Aster survit en marge de la cité agricole de Pan, avec l'aide de son ami Wallis. L'équilibre fragile de la communauté bascule à l'arrivée d'un émissaire de la puissante république militaire de Fortuna, qui exige le rattachement de Pan à Fortuna ainsi qu'un tribut de nourriture sous peine d'envahir leur cité par la force. Dos au mur, les habitants de Pan s'en remettent à la mystérieuse Mécanique Céleste pour arbitrer leur destin... Leur surprise sera de taille lorsqu'ils découvriront que l'avenir de leur cité va se jouer à... la balle au prisonnier !
 


Voici pour le pitch, et non vous ne rêvez pas, on parle bien de balle au prisonnier !!

199 pages où on suit avec passion une équipe toute pourrie, jouer sa survie contre des gros balèzes super entraînés à la balle au prisonnier. Plusieurs parties seront proposées toutes plus fun les unes des autres. Merwan est coutumier du fait, avec Fausse Garde, il mettait en place un tournoi d’art martiaux, qui me faisait replonger dans ceux de Dragon Ball, et je trouvais cela super sympa !
Au-delà de cette histoire de tournoi, nous sommes comme souvent dans un monde où la survie est difficile, de nombreuses règles sont à suivre, à cela on ajoute une bonne couche de pirates, trocs, religion et politique. Mais le ton est résolument léger, les pirates sont finalement peu crédibles, et les politiciens manquent de manichéisme pour être vraiment détestable, on sourit beaucoup dans cette BD, avec des héros comme Aster ou Wallis très attachants.
 


Mention spéciale pour les dialogues ou expression des protagonistes, qui donnent une vraie crédibilité au récit. Avec des « Qui règne par la force, périra par la force » ou « Il faut savoir faire des sacrifices mon fils », réponse «  Le sacrifié te remercie ».

Le dessin est à couper le souffle, très dynamique, avec de nombreuses cases ouvertes (sans bordures) qui permettent une mise en page réussie. Et comme la pagination est importante, on apprécie les dessins pleines pages, qui donnent une vraie respiration au récit. Ce qui n’empêche pas d’autres pages à 11 cases, ou d’autres en format gaufrier ou d’autres à 5 cases... La priorité : raconter une histoire qui reste palpitante avec des personnages vraiment intéressants (dont les expressions sont bien rendues).  Un mot sur les couleurs plutôt pastel, mettant en valeur le dessin, chapeau !



Avec ce récit « Mécanique Céleste », j’ai la conviction que Merwan a tout donné pour permettre au  lecteur un vrai confort de lecture et déployer une histoire fun et superbement mise en image. Scénario, mise en page, dessins, couleurs : tout est réuni pour un super moment de lecture ! 













 


LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
Planche l'Or et le Sang tome ...
Voir la fiche produit
Planche Jeu d'Ombre Tome 1
Voir la fiche produit
Ex libris Red Sun
Voir la fiche produit
Les entremondes tome 1 - lazarr
Acheter sur BD Fugue
HSE human stock exchange tome 2
Acheter sur BD Fugue
La jeunesse de Blueberry - coffret diptyque
Acheter sur BD Fugue
jimm
sobd SOBD
Retourner en haut de page