0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Meutes T1 Lune Rouge

Meutes T1 Lune Rouge

Acheter sur BD Fugue
Scénario : Jean Dufaux
Dessin et couleur : Olivier Boiscommun
Editions : Glénat
 
 
Otis Keller est une jeune parisienne comme les autres, ou presque. Sa famille appartient à une confrérie bizarre organisant des chasses auxquelles seuls les hommes sont conviés. Le maitre, Oblast, protège ses ouilles. Mais lorsque les événements se précipitent, seul un héritier de la famille Keller pourra protéger la confrérie.

Lorsque la jeune Otis Keller consulte un dentiste, ce n’est pas pour des carries mais parce que ses canines sont surdéveloppées. Comme pour tous les membres de sa famille ! Ce détail mis à part, Otis est une jeune fille comme les autres : elle va au cinéma, bavarde avec sa meilleure amie et s’apprête à faire le grand saut avec son petit ami. Coté famille, Otis est la fille ainée d’une famille de la haute bourgeoisie parisienne. Tous les espoirs reposent sur les épaules de son petit frère, Oscar. En effet, il doit être intronisé dans une confrérie et le grand maitre, Oblast, en attend beaucoup : une prophétie  annonce que la famille Keller doit donner un Maitre.

A cette histoire de famille pas si tranquille, s’ajoute les problèmes que rencontre le père. Un garagiste peu scrupuleux souhaite le faire chanter après avoir découvert quelques gouttes de sang dans le coffre. Heureusement Oblast est là et protège ses disciples. Le garagiste n’est bientôt plus un problème. Problème qui se déplace en la personne du policier qui enquête sur sa mort.
 
On ne présente plus Jean Dufaux tant son œuvre est gigantesque et reconnue. La sortie d’une nouvelle série de ce monstre sacré suscite toujours un intérêt : les mauvaises langues cherchant à déboulonner le maitre. Et bien, ce ne sera pas encore pour cette fois !

Dufaux réinvente un nouveau mythe de la littérature fantastique : les lycanthropes, plus connus sous le nom de loups garous. A la façon de Rapaces,  il nous présente une société loin de l’image véhiculée par les dernières productions. Structurée, hiérarchisée, cette caste est également élégante et raffinée. Cette présentation est aussi très retardée : le scénariste préférant faire hésiter son lecteur avant de tout lui montrer, ou presque. La pression monte donc tout doucement, ce qui est d’autant plus intéressant. Le lecteur oscille donc tout le temps entre le fantastique et le réel. Doutes que renforce le dessin d’un Olivier Boiscommun en grande forme.

Après des séries aussi réussies qu’Anges, Pietrolino ou La cité de l’Arche, le dessinateur démontre une nouvelle fois toute l’étendue de son talent.  Les décors parisiens très réalistes ancrent l’histoire fantastique dans une réalité connue. La fluidité du trait et la mise en couleur directe à l’aquarelle adoucissent l’aspect bestial de l’histoire.

On finit par se laisser emporter par cette histoire très réussie de cet inédit duo.
Il faut malheureusement attendre janvier pour pouvoir lire la suite. Néanmoins, on peut se consoler en feuilletant le tirage collector absolument sublime.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3078

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Planche l'Or et le Sang tome ...
Voir la fiche produit
Reservé
Suis le Fleuve tome 3 - ...
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
reborn tome 31 - voilà la cérémonie de succession
Acheter sur BD Fugue
la vérité sur les sports d'hiver
Acheter sur BD Fugue
Hollande et ses 2 femmes
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub The Babe tome 1
Retourner en haut de page