0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Nains T05 Tiss du Bouclier

Nains T05 Tiss du Bouclier

Scénario : Nicolas Jarry
Designer : Pierre-Denis Goux
Dessin : Nicolas Demare
Couleur : Digikore Studios
Couverture : Nicolas Demare et Olivier Héban
 
 
Dernier tome de ce premier cycle, cet album nous présente l’ordre du Bouclier, la branche militaire de la société naine. Autant dire que l’action est au rendez-vous, mais pas que…
 

Tiss est une jeune naine, fille de Brahm illustre capitaine de l’ordre du Bouclier. Elle est encore jeune quand sa mère meurt en couches en donnant naissance à son petit frère Dohan. Mais le véritable drame se joue quelques années plus tard, alors que son frère et elle jouent dans la forêt, ils sont attaqués par un ogre qui blesse gravement le jeune garçon. Ils sont finalement sauvés mais Dohan boitera toute sa vie, ce qui lui interdit d’entrer dans l’ordre du Bouclier. Brahm qui mettait tous ses espoirs dans la carrière militaire de son fils sombre alors dans l’alcoolisme et se désintéresse de ses enfants, en particulier de Tiss qu’il juge responsable de cette tragédie. Tiss décide alors de non seulement prouver sa valeur aux yeux de son père mais aussi de faire perdurer l’honneur de sa lignée en s’engageant elle-même dans l’ordre du Bouclier. Le seul problème est que traditionnellement les filles ne peuvent pas faire parties du Bouclier, jugées trop faibles, trop tendres ou trop gentilles pour devenir de vraies guerrières. Tiss devra donc lutter contre les préjugés et faire preuve d’une persévérance et d’une volonté hors normes pour atteindre son but. Elle incarnera à merveille la devise de l’ordre du Bouclier : « Tenir ou périr ».


 
L’histoire de Tiss est l’occasion d’aborder dans un récit d’heroic-fantasy épique des thèmes contemporains comme l’égalité des sexes et la lutte contre les préjugés. Ce n’est pas parce qu’on est dans un monde de magie peuplés d’ogres et de trolls qu’on ne peut pas parler de choses sérieuses. Et la société patriarcale naine n’est pas sans rappeler certaines (la plupart ?) de nos sociétés actuelles, en particulier dans le regard très dur que pose Brahm sur sa fille. Ceci étant dit, l’album n’oublie pas non plus son rôle essentiel : divertir. La destiné de Tiss se construira sur les champs de batailles à la frontière du royaume nain et des terres ogres. Le dessin de Nicolas Demare a le don de rendre le récit grandiose avec des décors aussi majestueux que sinistres, des nains plein de prestance et des ogres charismatiques. Sans doute convient-il aussi de remercier Pierre-Denis Goux responsable du design de la série et dont on peut retrouver la patte dans de nombreuses créatures.
Bref encore un tome réussi sur nos petits amis poilus et teigneux, qui sont souvent injustement laissés dans l’ombre de ces grands échalas d’elfes. Enfin une série qui, comme Mjöllnir, sait leur rendre honneur.


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2738

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Désicace couleur signée des deux auteurs ...
Voir la fiche produit
Crayonné original page 6 T1
Voir la fiche produit
Désicace couleur signée des deux auteurs ...
Voir la fiche produit
Androïdes tome 5
Voir la fiche produit
paroles d'étoiles ; mémoires d'enfants cachés, 1939-1945
Acheter sur BD Fugue
Blek le roc - intégrale tome 5
Acheter sur BD Fugue
lamento tome 2
Acheter sur BD Fugue
louis
louis louis
Retourner en haut de page