0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Nautilus 1.Le théâtre des ombres

Nautilus 1.Le théâtre des ombres

Acheter sur BD Fugue
Nautilus
Tome 1 - Le théâtre des ombres
 
Scénario : Mathieu Mariolle
Dessin : Guénaël Grabowski
Couleurs : Denis Béchu
Éditions : Glénat
 
1899, Bombay. Alors que le monde entier a les yeux rivés sur le couronnement du nouveau vice-roi, un navire britannique est coulé entrainant la mort de nombreux dignitaires russes. Entre les deux empires, le torchon brûle. Pour éviter la guerre, Kimball O’Hara, espion de sa gracieuse majesté part à la recherche d’un être mystérieux : le capitaine Nemo…
Nautilus, c’est la rencontre de Jules Verne et de  Rudyard Kipling avec James Bond et Indiana Jones. Cela donne un récit dense, extrêmement bien construit et magistralement mis en image par un jeune, et prometteur, dessinateur.
 

Bombay 1899. Tout ce que l'Inde compte de personnalités britanniques et internationales se retrouve sur le HMS Northampton pour célébrer le couronnement du nouveau vice-roi-des-Indes, lord Curzon. Pour Kimball O’Hara, c'est l'occasion de percer à jour un agent double. Malheureusement, alors qu'il est à deux doigts de mettre la main sur l’agent russe, Kim est dans les cales lorsqu’une torpille frappe le navire. Dès lors, l'agent britannique se trouve dans le tumulte en raison de ses opinions proches des nationalistes. Il est considéré comme un traitre et Jaya, une autre redoutable espionne se lance à sa poursuite. Si Kim veut prouver son innocence, il doit repêcher des documents qui gisent dans le navire, au fond du port. Pour Kim, une seule personne est capable d'accomplir cet exploit. Il est malheureusement retenu prisonnier par le tsar dans la pire des prisons de Russie. Kim n'a d'autre choix que de partir à la recherche de ce personnage fantastique, le mythique capitaine Nemo.

À l'aube du XXe siècle, le Grand Jeu dure déjà depuis plus d'un siècle. Le Grand Jeu, c'est le nom que les contemporains ont donné à la guerre secrète d'espionnage entre les empires britannique et russe pour le contrôle des Indes. Dans cette opposition, Kimball O'Hara est une des pièces maîtresses britanniques. A Bombay, il a des yeux et des oreilles à chaque coin de rue : les gamins désœuvrés de la ville. Kim, c'est le héros de Rudyard Kipling. Oh bien sûr, on connaît mieux l'autre grand héros de l'auteur britannique : Mowgli et son Livre de la jungle. Mais la recherche d'identité est la même pour ce gamin irlandais des rues de Bombay. Malheureusement, Kim tombe dans une machination pour le moins diabolique. Il est considéré comme un traître par les Britanniques après l'explosion d'un navire de la flotte et la mort de plusieurs dignitaires russes. Pour lui, la seule porte de sortie est un autre personnage romanesque : Némo. Le héros de Jules Verne est retenu prisonnier par le tsar. Ce premier volet consiste donc à placer les pièces du puzzle et à faire libérer le commandant du Nautilus. N'ayons pas peur des mots, le rythme n'est pas celui d'un sous-marin mais plutôt d'un hors-bord. C'est un récit dense mené de main de maitre par Mathieu Mariolle. Même si le lecteur est un peu perdu au début, même s'il reste des zones d'ombre, les choses se mettent en place et on ressort épuisé, mais heureux, de cette lecture. Après des débuts compliqués, Nautilus est le premier album de Guénaël Grabowski. Le jeune dessinateur s'est vu offrir cet album par Mathieu Mariolle, membre de son jury de fin d'étude. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le scénariste a eu le nez fin. Les personnages sont facilement identifiables, malgré leur nombre important, et d'une parfaite régularité. Les décors des ruelles sordides de Bombay sont aussi réalistes que les geôles sibériennes ou les montagnes de l'Himalaya. Les cadrages font alterner cases horizontales et verticales, grandes et petites et jouent à merveille avec des inserts. Il n'y a pas à dire, c'est du grand spectacle ! Le tout est mis en couleur avec beaucoup de justesse par un Denis Béchu aussi à l'aise avec le blanc de la neige qu'avec l'ocre du Raj. Seul petit défaut, mais en est-il seulement un, la grande discrétion du Nautilus, qui devrait prendre tout sa place dans le deuxième épisode.

C'est donc un album ultra spectaculaire que ce Nautilus, un album où Jules Verne et Rudyard Kipling viennent croiser la route d'Indiana Jones et de James Bond. Un album qui augure d'une trilogie à très grand spectacle !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3996

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
Dans les coulisses du Champagne
Voir la fiche produit
Perdus dans les couloirs du temps
Voir la fiche produit
Blood And Tears
Voir la fiche produit
Tokyo ghoul tome 11
Acheter sur BD Fugue
louis ferchot tome 4 - le chasseur
Acheter sur BD Fugue
Kaplan & masson tome 1 - la théorie du chaos
Acheter sur BD Fugue
Le Henanff
espace pub PASS VIP
Retourner en haut de page