0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Nécromants

Nécromants

Acheter sur BD Fugue

Nécromants
tome 1 - Le réveil de l'archimage



Scénario : Olivier Gay
Dessin : Tina Valentino
Couleurs :Alice Scimia
Éditions : Drakoo

 

Olivier Gay édité chez Drakoo nous offre une nouvelle série de type aventure/fantasy pleine de légèreté, d'humour et d'action. Dans un univers où la magie règne en maître, les nécromanciens partent en quête d'âmes du passé afin de s'en approprier les spécificités. Ici, nous suivons les péripéties d'Archer, un bien piètre nécromant incarnant le stéréotype même du looser. Il va tenter de sauver le royaume et par la même occasion sa sœur aînée possédée par un ancien esprit machiavélique et puissant voulant dominé le monde. Un scénario bien maîtrisé qui nous emporte facilement, une série annoncée en deux tomes que je vous recommande fortement.
 


Morla, Archer et deux acolytes viennent de découvrir un mausolée perdu dont ils ont retrouvé la trace grâce à une ancienne carte achetée à un marchand un peu bizarre. Alors qu'ils en arpentent les couloirs, Archer est montré du doigt, ses compagnons demandant à Morla, la cheffe d'expédition le bien-fondé de sa présence. En effet, ce dernier peine à se faire obéir par ses trois fantômes : Téodor, un érudit excentrique, Teheris un guerrier mort lors de sa première bataille et encore vierge, et Isia une danseuse du ventre au fort caractère. Après quelques péripéties et quelques combats contre des fantômes mineurs , ils trouvent enfin l'objet de leur convoitise, la sépulture d'un archimage.
Aussitôt, Morla, la plus douée de tous, commence ses incantations afin de prendre possession de cet esprit fantomatique et s'en accaparer les pouvoirs.
Manque de chance, ce dernier se révèle être un puissant archimage des temps jadis, Both-êt, le maître de toute magie, le seigneur des arcanes.
Malgré ses efforts, notre jeune nécromancienne ne parvient pas à se lier à cet esprit surpuissant. Elle va en faire les frais et devenir son pantin. Après avoir pris le contrôle de Morla, Both-êt tue ses acolytes et Archer est sauvé de justesse par Isia.
De retour à Biblys, capitale de l'empire Moras, il comprend que sa sœur est toujours possédée et qu'elle tente de prendre le pouvoir en imposant sa loi. Accusé de trahison, peu de choix s'offre à lui. Il décide de retrouver le marchand qui leur a remis la carte du mausolée afin d'en connaître la provenance. Il en apprend plus sur la légende de Both-et et décide de partir sur-le-champ en quête d'une solution pour sauver sa sœur. Malheureusement, son parcours sera semé d'embûches.
Olivier Gay nous offre un scénario bien ficelé riche en humour et en action qui n'est pas sans rappeler l'univers de Christophe Arleston et son très connu Lanfeust de Troy. On y retrouve de nombreux clin d'œil aux chansons populaires des années 80 et autres touches d'humour intercalé dans une narration vraiment maîtrisé, claire et concise, permettant de faire tenir en 48 pages une intrigue dense et prenante. On comprend très vite le fonctionnement de ce monde et de sa magie. Les personnages sont bien posés, attachants et plutôt intéressants. L'ensemble est soutenu par un graphisme de très bonne qualité, tant pour le dessin que pour les couleurs. Le dessin vif et expressif de Tina Valentino nous fait penser à l'univers des "mille et une nuits". C'est beau, le découpage est vraiment clair et les couleurs sont éclatantes, ce qui donne une vraie densité au récit.
Pour conclure, "Nécromants" est une BD très aboutie dont il me tarde vraiment de connaître la suite. Une belle surprise pour petit et grand que je vous recommande des 12 ans.



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5093

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

05 - Premières Aventures
Voir la fiche produit
Les Indes noires
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
Coffret Nogard
Voir la fiche produit
holgado
wambre holgado
Retourner en haut de page